Bilan neuf mois 2018 : le groupe Volkswagen insensible à la crise

Christophe CARIGNANO
Bilan neuf mois 2018 : le groupe Volkswagen insensible à la crise

Bilan neuf mois 2018 : le groupe Volkswagen insensible à la crise

Au contraire de ses concurrents en Europe comme le Groupe Renault ou PSA, le groupe Volkswagen ne connaît pas la crise. Malgré l’entrée en vigueur de l’homologation WLTP et les diverses amendes que le constructeur doit régler suite au dieselgate, le groupe Volkswagen, qui devrait être fortement impacté par ces changements, a révélé des résultats financiers encore très bons le 30 octobre 2018.

Hausse de +2,7% du chiffre d’affaire sur neuf mois

Le groupe allemand affiche une hausse de 4,2% de ses livraisons sur les neuf premiers mois de l’année, soit plus de 8,1 millions d’unités, malgré les difficultés liées à la procédure de test WLTP en Europe. Dans le même temps, le chiffre d’affaires est à la hausse de +2,7% à 174,6 milliards d’euros.

Le premier constructeur mondial enregistre un bénéfice d’exploitation avant éléments exceptionnels de 13,3 milliards d’euros, stable par rapport à 2017 ainsi qu’une légère hausse du bénéfice d’exploitation à 10,9 milliards d’euros ; les éléments exceptionnels négatifs liés à la question du diesel atteignent 2,4 milliards d’euros, contre 2,6 milliards d’euros l’année précédente. Ce qui donne une hausse de 2,2 milliards d’euros du bénéfice avant impôt qui atteint 12,5 milliards d’euros.

Légère baisse des liquidités nettes de la Division Automobile

A fin septembre 2018, les liquidités nettes de la Division automobile s’élevaient à 24,8 milliards d’euros. Cela équivaut à une légère baisse de 2,6% d’une année sur l’autre. Les coûts de recherche et développement s’élèvent à 9,9 milliards d’euros sur les neuf premiers mois de l’année, un résultat stable par rapport à l’année précédente ; le ratio de R&D atteint 6,6% (année précédente : 6,8%). Le ratio Capex sur le chiffre d’affaires de la Division Automobile s’élève à 7,9 milliards d’euros, contre 7,1 milliards d’euros sur la même période l’année précédente.

Nous vous recommandons

Toyota progresse de 8 % en Europe en 2021

Toyota progresse de 8 % en Europe en 2021

Toyota Motor Europe vient de présenter des résultats en hausse de 8 % pour l’année 2021. Une progression qui permet au groupe de gagner 0,4 % de part de marché.Toyota Motor Europe a bien surmonté l’année 2021. La filiale...

14/01/2022 | ConstructeursToyota
Renault rassure les places de marché

Renault rassure les places de marché

Plus de marketing pour attirer de nouveaux candidats dans la distribution automobile

Chronique

Plus de marketing pour attirer de nouveaux candidats dans la distribution automobile

Le groupe Seat prévoit une stabilisation de la production de véhicules en 2022

Le groupe Seat prévoit une stabilisation de la production de véhicules en 2022

Plus d'articles