BlaBlaCar et Voi s'allient sur le marché des trottinettes électriques

Clotilde Gaillard
BlaBlaCar et Voi s'allient sur le marché des trottinettes électriques

BlaBlaCar et Voi s'allient sur le marché des trottinettes électriques

La plate-forme leader de covoiturage BlaBlaCar et l’opérateur de mobilité suédois Voi Technology viennent de nouer un partenariat stratégique nommé BlaBla Ride. Une manière pour BlaBlaCar d’étendre un peu plus son offre multimodale et pour la start-up de bénéficier d’un nouveau panel d’abonnés.

Avec le déconfinement, les mobilités douces et notamment la trottinette électrique ont pris un nouvel essor au sein des centres urbains. Une aubaine que BlaBlaCar a su saisir en annonçant, ce mardi 26 mai, une alliance avec le loueur de trottinettes en libre service Voi. Après BlablaBus et BlaBlaLines, dédiés au covoiturage domicile-travail, le géant français du covoiturage lancera donc BlaBla Ride à compter du 5 juin prochain.

Pas de changements structurels majeurs

À cette date, les trottinettes électriques de Voi, actuellement déployées dans les villes de Paris, Lyon, Marseille et Bordeaux, seront donc affiliées aux couleurs de la nouvelle identité BlaBla Ride. Mais que les utilisateurs de Voi se rassurent : ils pourront continuer à utiliser le service de l’opérateur comme avant, les deux entités garantissant de rester indépendantes l’une de l’autre.

Faciliter l’accès des membres de BlaBlaCar à la solution de mobilité libre service de Voi fait également partie des ambitions portées par cette collaboration inédite. Les utilisateurs de la plate-forme de covoiturage n’auront en effet qu’à se connecter à l’application BlaBla Ride avec leur profil pour pouvoir retirer une trottinette. De quoi mettre « à profit les forces de chacun dans une volonté commune : le développement de la mobilité partagée écologique réduisant les émissions de CO2 » justifie Fredrik Hjelm, CEO de Voi Technology. C’est surtout un joli coup pour cette entreprise qui n’a que deux ans d’existence mais pourra désormais compter sur la notoriété de BlaBlaCar et ses 18 millions d’inscrits en France.

La France… et au-delà ?

« Cette coopération était en préparation depuis un long moment, mais elle semble plus pertinente que jamais [...] alors que le Covid-19 génère un vrai besoin de transports alternatifs » souligne Nicolas Brusson, cofondateur et CEO de BlaBlaCar, dans un communiqué. Des enjeux d’électromobilité qui poussent le tandem à envisager de développer le projet BlaBla Ride hors des frontières hexagonales. Et pourquoi pas en Espagne et Allemagne ? Quant au vélo électrique, dont les ventes sont en hausse de 12 % selon le dernier baromètre de l’Observatoire du cycle, il n’est pas à exclure que sa croissante popularité en fasse un nouveau marché à exploiter…

Nous vous recommandons

Après un bon cru 2021, GAC Technology déjà tourné vers 2022

Après un bon cru 2021, GAC Technology déjà tourné vers 2022

A l’issue d’un bon exercice 2021, avec un chiffre d’affaires en progression de 24%, GAC Technology se projette sur 2022 avec de nouveaux objectifs de croissance, notamment à l’international pour GAC Car Fleet.L’éditeur GAC...

La flotte du déménageur Des Bras en Plus se veut 100 % propre en 2025

La flotte du déménageur Des Bras en Plus se veut 100 % propre en 2025

Scooters électriques : Super Soco lance une offre de LLD pour les entreprises et collectivités

Scooters électriques : Super Soco lance une offre de LLD pour les entreprises et collectivités

« Attendons-nous à payer les véhicules plus chers en 2022 »

« Attendons-nous à payer les véhicules plus chers en 2022 »

Plus d'articles