BMW met en avant ses pièces d’origine à Equip Auto

BMW met en avant ses pièces d’origine à Equip Auto

BMW met en avant son offre de pièces d’origine et souhaite attirer de nouveaux talents dans ses ateliers.

© Auto Infos

BMW est présent sur le salon Equip Auto pour mettre en avant son offre de pièces d’origine et attirer de futurs techniciens dans son réseau. Une présence marquée également par un accord de distribution de pièces d’origine avec Alliance Automotive Group.

Les temps changent et BMW ne veut pas rester immobile. Le constructeur est présent au salon Equip Auto pour mettre en avant son offre de pièces d’origine et pour attirer de nouveaux talents dans ses ateliers. À l’image de toute l’après-vente, la marque a du mal à recruter des techniciens dans son réseau. « Les jeunes qui finissent leur formation n’osent pas toujours frapper à notre porte, alors que nous sommes très ouverts aux candidatures », explique Cyril Jacquin, directeur du département Service à la clientèle de BMW France. Le constructeur dispose de sa propre école de formation à Tigery (Essonne) depuis une trentaine d’années et forme aujourd’hui 36 techniciens par promotion. Des jeunes recrutés par la marque ou par ses concessionnaires, grâce notamment aux partenariats noués avec des établissements locaux partout en France. Ainsi, ces jeunes entament un cursus spécifique de 13 mois en alternance une fois leur Bac Pro ou BTS en poche. Ils sont formés par des techniciens BMW sur des modèles du groupe et avec les outils propres au constructeur. Cependant, ces 36 étudiants ne suffisent pas à répondre aux besoins du réseau. BMW part donc à leur rencontre à Equip Auto.

Développer la pièce d’origine

BMW est également présent à Equip Auto pour mettre en avant son offre de pièces d’origine. « Le monde de l’après-vente bouge et nous ne voulons pas rester immobiles », souligne Cyril Jacquin. Ainsi, la marque vient de signer un accord de distribution pour certaines de ses pièces d’origine avec Alliance Automotive Group (AAG). Le groupement de distribution indépendant de pièces multimarques proposera des éléments d’origine aux réparateurs sur le territoire. « Au-delà d’un certain âge, nos voitures se retrouvent dans d’autres ateliers et ces réparateurs privilégient souvent leur canal de distribution de pièces habituel », explique le directeur. Face à ce constat, la marque a donc décidé de se rapprocher d’un des principaux acteurs de la rechange indépendante. « Cette démarche est un complément pour nous et elle a été instaurée en concertation avec notre réseau », ajoute-t-il. Si cette décision a suscité quelques réactions sur le vif, une analyse plus objective a remis cette décision en perspective. « Les pièces concernées s’adressent aux modèles de plus de dix ans et ne concernent pas la carrosserie. Il s’agit de pièces déjà fortement concurrencées. De plus, elles ne représentent en moyenne que 1,5 % du chiffre d’affaires en pièces de rechange de nos concessionnaires », précise le directeur. Si le parc roulant concerné n’est pas négligeable, il fréquente très peu le réseau du constructeur. Un facteur qui permet de ménager les susceptibilités.

Nous vous recommandons

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Nomination

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Le constructeur coréen réorganise son top management. Luc Donckerwolke, actuel directeur en chef de la création (CCO), se voit ainsi promu président du groupe. Vice-président exécutif de Hyundai Motor Company, Kyoo Bok Lee est, lui,...

Jeep ouvre les commandes de l'Avenger, son premier véhicule 100 % électrique

Jeep ouvre les commandes de l'Avenger, son premier véhicule 100 % électrique

[Exclu] Honda renforce son positionnement entreprises avec son nouveau label Honda Business

[Exclu] Honda renforce son positionnement entreprises avec son nouveau label Honda Business

MG dépasse les 10 000 immatriculations à fin novembre

MG dépasse les 10 000 immatriculations à fin novembre

Plus d'articles