BMW prépare les cellules de batterie de sa future Neue Klasse

BMW prépare les cellules de batterie de sa future Neue Klasse

Les futures cellules de BMW seront cylindriques et auront une nouvelle composition.

© BMW

BMW révèle quelques informations sur les cellules de batterie de sa future Neue Klasse. Le constructeur annonce un coût en baisse de 50 % pour une vitesse de charge et une autonomie en hausse de 30 %. Introduction en série en 2025. 

BMW travaille sur sa future Neue Klasse, qui devrait marquer un tournant pour le constructeur, à l’image de la berline lancée sous le même nom en 1962. La firme révèle quelques informations sur cette future voiture, qui sera 100 % électrique et arrivera sur le marché en 2025. L’une de ses principales innovations se situera dans sa batterie et plus particulièrement dans les cellules qui la constitueront. Ces dernières seront cylindriques, d’un diamètre standard de 46 mm et de deux hauteurs différentes. Leur composition évoluera, avec moins de cobalt et plus de nickel côté cathode. Du côté de l’anode, la teneur en silicium sera plus élevée. Une composition qui devrait améliorer la densité énergétique de la cellule de 20 % selon la marque. La batterie et toute la chaîne de traction auront une tension de 800 volts, pour augmenter la capacité de charge et donc gagner du temps. Au final, ces cellules offriront non seulement une meilleure densité énergétique et un temps de charge réduit, mais aussi une autonomie jusqu’à 30 % supérieure. Cependant, il faudra patienter jusqu’à la fin de la décennie pour voir arriver en série les premières batteries solides chez BMW, qui constitueront la génération suivante.

Six usines de batterie dans le monde

Pour produire ces cellules de batterie, la firme prévoit de construire six usines dans le monde. « Nous allons construire avec nos partenaires des usines de cellules de batterie, chacune d’une capacité annuelle allant jusqu’à 20 GWh, sur six sites dans des marchés clés pour nous : deux en Chine, deux en Europe et deux aux États-Unis », confirme Joachim Post, membre du conseil d’administration de BMW AG, responsable des achats et du réseau de fournisseurs. Un pourcentage de matières premières recyclées sera introduit pour le lithium, le cobalt et le nickel. L’objectif du constructeur reste d’abaisser les coûts de production de ses modèles électriques au niveau de ceux à moteurs thermiques. Une première ligne de production expérimentale sera mise en place en fin d’année, au sein du centre de compétences en fabrication de cellules (CMCC) de Parsdorf, près de Munich. À partir de 2025, la Neue Klasse devrait apporter « une contribution importante aux volumes de ventes de BMW Group ». La technologie de cette batterie devrait se retrouver sur les modèles des marques Mini et Rolls-Royce, puisque ces deux marques seront exclusivement électriques au début des années 2030. Les futurs deux-roues urbains de BMW Motorrad devraient également profiter de cette technologie.

Nous vous recommandons

Nissan Sunderland s’électrifie

Nissan Sunderland s’électrifie

L’usine Nissan de Sunderland (Grande-Bretagne) vient d’intégrer l’assemblage des motorisations e-Power et Hybrid. Une étape importante pour cette usine, appelée à abriter un écosystème électrique complet dans le cadre du projet...

26/09/2022 | UsineVéhicule électrifié
Alpine annonce la création de l’Alpine R&D Lab

Alpine annonce la création de l’Alpine R&D Lab

Essai - Nissan Juke Hybrid : belle maturité

Essai - Nissan Juke Hybrid : belle maturité

Le groupe Volkswagen branche ses véhicules électriques sur le réseau du groupe Elia

Le groupe Volkswagen branche ses véhicules électriques sur le réseau du groupe Elia

Plus d'articles