BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

BMW se dit prêt à faire face à une interdiction brutale de vendre des véhicules thermiques grâce à son offre électrique, à l'image du SUV iX.

© BMW

Le président-directeur général de BMW, Oliver Zipse, indique que son groupe se prépare à plusieurs éventualités par rapport à la vente de véhicules thermiques et estime qu’il sera prêt en cas d’interdiction brutale dès 2030.

Oliver Zipse, président-directeur général de BMW, anticipe une possible interdiction de vendre des véhicules thermiques dès 2030 et prépare donc une alternative électrique globale. Pour l’heure l’Union européenne prévoit d’interdire ces motorisations traditionnelles (ICE) à partir de 2035.

« Nous nous préparons à une interdiction anticipée, qu’elle émane d’un pays, d’une région ou d’une ville. Nous serons prêts, il n’y a pas d’inquiétude sur ce point », affirme-t-il. Et d’ajouter : « Savoir si ce type d’interdiction est une bonne idée ou non est une autre question… ».

À date, BMW Group n’a pas fixé d’échéance ferme sur la fin de sa production de voitures thermiques, même s’il a répété à plusieurs reprises qu’il visait 50 % de ses ventes mondiales en 100 % électrique (BEV, PHEV) d’ici à 2030.

(avec Reuters)

Nous vous recommandons

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Du 21 août au 11 septembre prochains, les navigateurs de La Solitaire du Figaro s'affronteront dans les eaux de l'Atlantique et de la Manche. Pour les opérations logistiques, le constructeur japonais répond présent avec une flotte d'une...

09/08/2022 | HybrideFlottes
Paris Automotive Week : Le constructeur chinois BYD confirme sa participation au Mondial de Paris

Événement

Paris Automotive Week : Le constructeur chinois BYD confirme sa participation au Mondial de Paris

Dieselgate : Stellantis (Fiat Chrysler Automobiles) condamné à 300 millions de dollars d'amende aux États-Unis

Dieselgate : Stellantis (Fiat Chrysler Automobiles) condamné à 300 millions de dollars d'amende aux États-Unis

Renault Group a quitté son siège de Boulogne-Billancourt

Vu sur les réseaux sociaux

Renault Group a quitté son siège de Boulogne-Billancourt

Plus d'articles