BNP Paribas et Santander deviendraient les captives financières de Stellantis en Europe

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

, ,
BNP Paribas et Santander deviendraient les captives financières de Stellantis en Europe

BNP Paribas et Santander formeront les captives de Stellantis en Europe.

© Auto Infos

Le même jour que l'annonce d'une prochaine société commune entre Crédit Agricole Consumer Finance et Stellantis au niveau de la LLD, BNP Paribas annonce être en négociation pour devenir le partenaire exclusif de la captive de Stellantis dans ses activités de financement pour l'ensemble de ses marques dans trois marchés stratégiques, à savoir l'Allemagne, l'Autriche et le Royaume-Uni. Santander prendrait, de son côté, en charge ces mêmes activités pour les autres pays européens. La finalisation des opérations est envisagée pour le premier trimestre 2023.

À l'approche de cette fin d'année 2021, Stellantis a décidé de confier son financement à trois banques : le B to B à Crédit Agricole Consumer Finance via un nouvel acteur européen de la LLD, à BNP Personal Finance la gestion de sa captive et des réseaux de marque en Europe pour le B to C en Allemagne, Autriche et au Royaume-Uni et à Santander Consumer Finance la gestion de ses captives pour les autres pays en Europe, dont la France.

BNP Personal Finance en Allemagne, Autriche et au Royaume-Uni

Dans un communiqué publié ce jour, vendredi 17 décembre, BNP Paribas annonce qu'à la suite de la fusion entre les groupes PSA et FCA, Stellantis a engagé des négociations exclusives avec ses partenaires financiers pour faire évoluer ses captives de financement autour de joint-ventures par pays, pour l’ensemble des marques de Stellantis. Ainsi, il est envisagé que BNP Paribas devienne le partenaire exclusif de la captive de Stellantis dans ses activités de financement pour l’ensemble de ses marques dans trois marchés stratégiques (l’Allemagne, l’Autriche et le Royaume-Uni). La finalisation de la transaction serait alors envisagée au premier semestre 2023.

« Ce projet renforcerait notre partenariat à long terme avec Stellantis et augmenterait encore la présence de BNP Paribas Personal Finance dans le secteur du financement automobile, commente Thierry Laborde, directeur général délégué de BNP Paribas. Nous pourrions ainsi apporter toutes nos capacités pour soutenir les clients de Stellantis sur ces marchés stratégiques. »

Le projet devrait permettre à BNP Paribas Personal Finance de consolider et renforcer son partenariat existant avec Stellantis lancé en novembre 2017 (après l'acquisition d'OVF) et d'augmenter d'environ 6 milliards d'euros les encours lors de sa finalisation (actuellement 11 milliards d'euros) avec un potentiel de croissance. Et de diversifier et développer son exposition à toutes les marques de Stellantis (Opel, Vauxhall, Fiat, Chrysler, Alfa Romeo, Peugeot, DS, Citroën, Jeep, Abarth, Lancia, Dodge, Ram et Maserati).

Santander Consumer Finance dans le reste de l'Europe, dont la France

Santander Consumer finance mène par le biais de joint-ventures codétenues avec Stellantis des activités de financement (hors B to B leasing opérationnel) en France, en Italie, en Espagne, en Belgique, en Pologne, aux Pays-Bas et par le biais d’un accord commercial au Portugal, afin de devenir le partenaire exclusif de Stellantis pour ce segment dans ces pays.

Nous vous recommandons

Bons résultats 2021 pour Five Star déjà projeté sur 2022

Bons résultats 2021 pour Five Star déjà projeté sur 2022

Le réseau de carrosserie Five Star a encore étoffé son maillage territorial et compte désormais 540 adhérents, pour un chiffre d’affaires 2021 en progression de 7%. Grâce au déploiement de nouveaux accords, la croissance devrait...

Qui d’autre qu’un manager piloterait mieux ses collaborateurs dans l’action ?

Qui d’autre qu’un manager piloterait mieux ses collaborateurs dans l’action ?

Commandes ouvertes pour le nouveau Range Rover

Commandes ouvertes pour le nouveau Range Rover

Valeo annonce de bons résultats financiers préliminaires pour 2021

Valeo annonce de bons résultats financiers préliminaires pour 2021

Plus d'articles