Bonne résolution 2014 N°1 : Envoyer ses vœux !!!

Jean-Luc CHOTARD

Sujets relatifs :

Les faits :

Ça y est, l’année a redémarré sur les chapeaux de roues avec son lot de vœux pieux et de bonnes résolutions. Première d’entre-elles, envoyer ses vœux à son carnet d’adresse, ses clients et ses prospects B2B ou B2C…

Envoyer ses vœux à titre professionnel est qu’on le veuille ou non une action marketing, et à ce titre, on n’agit pas n’importe comment. Il existe certaines règles et astuces qui permettent de rendre cette action plus efficace et rendre l’investissement plus rentable nous diraient les pros de la com.

Les mauvaises langues diraient elles qu’un chef d’entreprise, un vendeur ou un marketeur n’ont bien souvent qu’un seul but lorsqu’ils décident d’envoyer une carte de vœux : Déclencher des commandes à cours ou à moyen terme. Il faut donc penser un peu la carte de vœux comme un courrier de mailing. Naturellement, il faut le faire de façon élégante et suffisamment subtile pour que le client n’ait pas le sentiment désagréable que le but premier de cette carte est de lui vendre quelque chose.

Balayage rapide des Facteurs clés de succès : 1/ Choix des destinataires
Première étape qui permet de connaître la volumétrie de l’action et de déterminer le type d’envoi… 2/ Ajout de prospects potentiels
Rien ne vous empêche d’ajouter des clients potentiels. A manier avec précaution toutefois notamment au niveau de la tonalité, il n’y a rien de pire que de recevoir un mail ou un courrier avec un ton, une proximité et une familiarité inadaptés. 3/ Choix des supports Emailing, carte de vœux papier, sms, téléphone, vidéo, nouvelles technologies ??? Prévoyez plusieurs niveaux de personnalisation selon le type de client et utilisez autant que possible le média que votre interlocuteur préfère : Le sms pour les geek, le téléphone pour les proches et la carte papier pour les plus traditionnels ayant de la valeur à vos yeux… 4/ Graphisme
Ayez à l’esprit que le graphisme de la carte est la première chose perçue par le destinataire. 5/ Le texte
Ne vous trompez pas d’objet, c’est des vœux, pas un document promotionnel… Evitez les formulations qui prêtent à interprétation, voire à contresens. En sus des sempiternels souhaits pour la famille et la santé, pensez Story telling, Confiance. Veillez à trouver le juste ton et la cohérence du propos… Humour, Autodérision et Optimisme sont souvent des alliés en la matière. 6/ Timing Si possible, ne pas commencer pas à penser vœux le 9 Janvier  même s’il n’est jamais trop tard pour bien faire… 7/ Jouer les ‘‘Monsieur +’’ ??? Un objet en sus de la carte de vœux, ce n’est pas forcément un cadeau d’entreprise, ça peut-être un objet clin d’œil ou une gourmandise qui accentue le geste d’offrir. Si le client utilise ce petit objet par la suite de façon régulière, c’est gagné ! 8/ Faire un suivi après envoi de la carte Mesurer les retours, NPAI… Faire des appels pour contrôler la bonne réception ??? A manipuler avec précaution !

Ma conclusion « subjective » :

Les vœux, on en reçoit de toutes sortes, des bons et des mauvais exemples !!! En fait, avec les vœux, il n’y a rien à gagner si ce n’est de la qualité de la relation quand c’est fait avec une bonne dose de sincérité… Et il y a tout à perdre et notamment sa crédibilité si on n’adopte pas la bonne conduite et le comportement empathique, humaniste, sincère… surtout (pour une fois ?) pas trop mercantile. Un discours qui dit vrai sonne bien dans les oreilles du destinataire !!! C’est le message que je souhaite adresser aux lecteurs de cette chronique contrepoints pour 2014. Au fait, bonne nouvelle : Vous avez encore tout le mois de janvier pour envoyer vos vœux !

Et vous, quel est votre point de vue ?
jl.chotard@kataption.org

Nous vous recommandons

Volkswagen travaille sur le châssis du futur

Volkswagen travaille sur le châssis du futur

Volkswagen développe son expertise logiciel au cœur du développement des systèmes de châssis destinés à la conduite hautement automatisée. À l’avenir, les logiciels disposeront d’un nombre beaucoup plus important d’options...

Kia vise la neutralité carbone à l’horizon 2045

Kia vise la neutralité carbone à l’horizon 2045

Daimler a cédé l'ensemble de ses actions Renault

En bref

Daimler a cédé l'ensemble de ses actions Renault

Mitsubishi Motors encore une fois primé pour ses systèmes PHEV et S-AWC au Japon

En bref

Mitsubishi Motors encore une fois primé pour ses systèmes PHEV et S-AWC au Japon

Plus d'articles