BorgWarner finalise l’acquisition de l’activité moteurs électriques de Santroll

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

BorgWarner finalise l’acquisition de l’activité moteurs électriques de Santroll

Vue du site de Suzhou exploité par BorgWarner en Chine.

© BorgWarner

BorgWarner confirme le closing de l'acquisition de Santroll Automotive Components, une scission de l'activité moteurs électriques de Santroll. BorgWarner renforce ainsi son portefeuille de produits dans le domaine stratégique des moteurs électriques pour véhicules légers.

BorgWarner finalise l’acquisition de l’activité moteurs électriques pour véhicules légers de Santroll. « Cette acquisition devrait renforcer l'intégration verticale, la taille et l'étendue du portefeuille de BorgWarner dans le domaine des moteurs électriques pour véhicules légers, tout en permettant une mise sur le marché plus rapide », détaille un porte-parole du groupe.

Un ancrage sur le marché chinois

Basée à Tianjin, en Chine, Santroll conçoit et fabrique des moteurs électriques à bobinage en épingle à cheveux et à enroulement concentré destinés aux véhicules légers. Santroll fournit sa technologie brevetée aux constructeurs du marché chinois. Avec près de 400 salariés, Santroll apporte des moyens de conception d'équipements de fabrication et une expertise éprouvée de l’automatisation qui lui ont permis d'établir des relations commerciales avec de nombreux clients de premier plan en Chine.

Un marché automobile cerné par de lourdes incertitudes

Dans la notice relative à cette acquisition, le groupe fait aussi part de la grande difficulté de lire actuellement le marché : « Parmi ces risques et incertitudes figurent entre autres : les ruptures d'approvisionnement qui nous affectent ou qui affectent nos clients, comme la pénurie actuelle de puces à semi-conducteurs qui a affecté les clients des constructeurs ("OEM") et leurs fournisseurs, y compris nous ; la disponibilité et le prix des matières premières ; les défis concurrentiels posés par les concurrents actuels et nouveaux, y compris les clients OE ; les défis liés à l'évolution rapide des technologies, en particulier en ce qui concerne les véhicules électriques, et notre capacité d'innover en conséquence ; les incertitudes quant à l’ampleur et la durée des conséquences liées à la pandémie de Covid-19, dont les nouvelles perturbations de la production ; la difficulté de prévoir la demande de véhicules électriques et la croissance de notre chiffre d'affaires dans ce domaine ; la capacité d'identifier des cibles et de réaliser des acquisitions à des conditions acceptables ; l'incapacité de réaliser les avantages attendus des acquisitions en temps voulu, notamment notre récente acquisition d'Akasol et notre acquisition de Delphi Technologies PLC en 2020 ».

Nous vous recommandons

Volvo améliore la qualité de l'air à bord de ses véhicules

Volvo améliore la qualité de l'air à bord de ses véhicules

Le constructeur d'origine suédoise a mis au point un système de purification d'air avancé afin de rendre l'habitacle de ses véhicules plus purs.Volvo améliore l'air à bord des nouveaux modèles des gammes 60, 90, et certains XC40,...

Plastic Omnium veut doubler son chiffre d’affaires d’ici à 2030

Plastic Omnium veut doubler son chiffre d’affaires d’ici à 2030

Optimum Automotive : « Aller chercher les flux de data est l’une des richesses de l’entreprise »

Optimum Automotive : « Aller chercher les flux de data est l’une des richesses de l’entreprise »

Le groupe Renault regroupe ses services financiers sous la marque Mobilize Financial Services

Le groupe Renault regroupe ses services financiers sous la marque Mobilize Financial Services

Plus d'articles