Bornes de recharge : le programme Advenir est reconduit jusqu'à fin 2025 avec une nouvelle dotation de 200 millions d'euros

Bornes de recharge : le programme Advenir est reconduit jusqu'à fin 2025 avec une nouvelle dotation de 200 millions d'euros

Le fonds Advenir reçoit une dotation supplémentaire de 200 millions d'euros.

© ubitricity

Le programme Advenir, piloté par l’Avere-France, vient d'être officiellement reconduit jusqu’en 2025. Cette reconduction s’accompagne d’une nouvelle enveloppe budgétaire de 200 millions d’euros et de nouveaux objectifs pour le programme. Un programme auquel participe les services automobiles à travers Mobilians (ex CNPA) qui a rejoint ce plan. 

Pour faire face à la montée en charge du véhicule électrique, le développement des bornes de recharge sur le territoire français est indispensable et incontournable. Rappelons que le gouvernement avait promis un réseau de 100 000 bornes pour 2021 alors qu'en réalité nous n'en comptons que 50 000 unités aujourd'hui.

Combler le retard pris dans le déploiement des bornes de recharge

Pour combler ce retard, le plan Advenir pourrait permettre d'accélérer la couverture du territoire en recharge accessible au public. A noter que Mobilians (ex CNPA), représentant les services automobiles de la filière aval, y a été intégré, conformément à une précédente communication annonçant un plan spécifique, baptisé "AXLR", et doté d'un budget de 30 millions d'euros pour la Profession.

Créé en 2016 et piloté par l’Avere-France, le programme Advenir accompagne l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques. Le dispositif a pour objectif de lever les freins au développement de la mobilité électrique en proposant différentes primes en fonction des projets d’installation de borne de recharge - que ce soit à domicile, sur le lieu de travail ou sur un parking ouvert à tout public - ainsi que par le biais de l’organisation d’événements de sensibilisation et de formation partout en France.

Un budget additionnel de 200 millions d'euros

Dans le cadre de cette nouvelle reconduction, le programme Advenir se dote d’un budget additionnel de 200 millions d’euros, portant son enveloppe globale à 320 millions d’euros dédiés au développement de la mobilité électrique.

Financement de 65 000 points de recharge d'ici 2025

Grâce à cette prolongation, le programme Advenir a pour ambition de financer 65 000 points de recharge supplémentaires d’ici 2025 avec notamment :

  • 22 500 points de recharge ouverts au public
  • 20 000 points de recharge en résidentiel collectif
  • 13 500 points de charge pour les véhicules lourds dédiés au transport de marchandises et de voyageurs
  • 8 000 points de charge spécifiquement dédiés aux professionnels des services automobiles

Avec ce nouvel objectif, le programme portera à 125.000 le nombre de points de recharge financés par une prime Advenir d’ici fin 2025. Le volet formation du programme Advenir poursuivra également les actions engagées depuis la précédente reconduction jusqu’à fin 2025 dans le but de continuer à accélérer le passage vers la mobilité électrique en France. A destination du grand public, des élus, acteurs locaux et des professionnels de l’immobilier, il est prévu l’organisation d’au moins 2 000 nouvelles sessions de sensibilisation et de formation auprès de 100 000 personnes.

Des bornes dans les entreprises des services automobiles

Advenir prévoit donc la création d’un nouveau volet d’actions, "AXLR" en partenariat avec MOBILIANS, pour le déploiement d’infrastructures de recharge dans les entreprises des services de l’automobile. Les acteurs ciblés pourront également être accompagnés ou formés dans le cadre du programme. "Le montage de cette opération étant soumis à un certain nombre de procédures administratives et financières avec l'État et l'AVERE, nous devrions être opérationnels d'ici à l'été 2022 pour lancer ce programme de manière concrète", explique Xavier Horent délégué général de Mobilians.

Depuis le 1er avril 2022, il est à noter que les demandes pour les installations de bornes à usages flotte et salariés ne bénéficient plus de subventions. Les bornes à usage ouvert au public continuent de bénéficier d’une prime, toutefois à la baisse : un taux de prise en charge de 50% et des plafonds, selon la puissance installée, de 1 700 € à 15 000 €.

Des prises en charge de 25 à 60%

MOBILIANS a négocié la mise en place d’un régime spécial pour nos professionnels avec une grille de primes plus avantageuse. Ainsi, les bornes à usages flotte et salariés resteront primées, avec un taux de prise en charge de 25% et un plafond de 750 €. Les bornes à usages ouverts au public seront, quant à elles, subventionnées au taux de 60% avec un plafond de 2 100 à 18 000 €.

Rappelons que l'engagement d'Emmanuel Macron, lors de la campagne pour l'élection présidentielle, serait d'atteindre 500.000 bornes de recharge (soit environ une multiplication par 10 par rapport à aujourd'hui) ouvertes au public d'ici 2027, sur l'ensemble du territoire, et notamment à travers le réseau de stations-services.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

Plus d'articles