Bornes de recharge : une consolidation du marché à l'horizon 2025

Fabio CROCCO
Bornes de recharge : une consolidation du marché à l'horizon 2025

© Lidl France

L'infrastructure de recharge se développe tous azimuts en Europe pour accompagner l’augmentation des ventes de véhicules électriques, sans qu'aucun modèle d'affaires clair n'émerge pour le moment. Une étude menée par le cabinet Roland Berger identifie quatre scénarios gagnants et les conditions de leur réussite. Deux à trois acteurs majeurs devraient émerger d’ici à 2025 sur chaque segment.

Les ventes de véhicules électriques sont en plein essor ce qui ouvre l’énorme marché de la recharge. Un marché qui a fait ses débuts il y a une dizaine d’années, qui se cherche encore, et dont s’est intéressé le cabinet d’étude Roland Berger. Ce dernier a identifié quatre modèles d'affaires qui se basent sur le niveau du capital nécessaire et la vitesse de recharge.

Les acteurs nécessitant un capital important prennent le plus de risques en investissant directement (l’implantation d’une borne rapide peut aller jusqu’à 100 000 euros) et en assumant la menace des stations encore très peu fréquentées. Les acteurs nécessitant moins de capital prennent moins de risques en fournissant des services tels que l'opération et la maintenance, mais sont confrontés au défi de trouver des sources de revenus alternatives.

L’axe représentant la vitesse de charge dépend de l’emplacement. La charge lente (inférieure à 22 kW) est utilisée dans les contextes résidentiels et de travail. La charge rapide est largement utilisée dans les applications de destination ponctuelle ou en cours de trajet. Autour de ces deux axes, investissement ou/et puissance, et de leurs points forts et points faibles, le cabinet propose quatre stratégies possibles :

• Investissement important / charge rapide

• Investissement plus léger / charge rapide

• Investissement important / charge lente

• Investissement plus léger / charge lente

Au fur et à mesure que le marché gagnera en maturité, Roland Berger s’attend à voir deux à trois acteurs majeurs de chaque segment capitaliser sur diverses opportunités. Les acteurs qui investissent dans le segment « Investissement lourd / charge rapide » privilégieront, par exemple, des emplacements avec des taux d’utilisation élevés, comme les autoroutes. Ceux qui choisissent le schéma « Investissement léger / charge rapide » devront établir de solides partenariats commerciaux dans des endroits attrayants et fréquemment visités, tels que les centres commerciaux, les restaurants et les hôtels. Le marché de la recharge électrique est propice à l’instauration de partenariats gagnant/gagnant. Les propriétaires de surfaces commerciales offrent, par exemple, aux entreprises de recharge une croissance rapide en échange d'un partage de revenus.

« Nous assistons à une véritable course de vitesse dans chacun des terrains de jeux identifiés. Les deux à trois prochaines années seront cruciales pour croître rapidement. Nous entrons dans une phase de compétition intense, et les gagnants seront ceux qui sauront mettre à profit cette période pour augmenter leurs investissements et déployer rapidement et intelligemment leur réseau de recharge. Il est primordial de fortifier sa présence dans des endroits-clés, tout en suivant une feuille de route bien définie pour continuer de conquérir l’ensemble du marché. À terme, les plus rapides et ceux ayant su préserver leur marge devraient devenir les consolidateurs du marché », explique Baptiste Maisonnier du cabinet Roland Berger.

3 millions de bornes publiques visées en Europe

La demande actuelle est déjà élevée alors que les véhicules électriques ne représentent aujourd’hui que 2 % du parc automobile européen. Leur part de marché devrait passer à 18 % d’ici à 2030 et à 95 % d’ici à 2050. Ainsi, le parc des véhicules légers devrait quant à lui augmenter en moyenne de 34 % par an, passant de 4,4 millions d’unités en 2022 à 45,5 millions en 2030. Dans ce contexte, les taux d’utilisation des bornes de recharge publiques vont augmenter significativement. Dans les aéroports, les chargeurs haute puissance ont, par exemple, enregistré des taux d’utilisation dépassant tous les records. On estime que 3 millions de bornes publiques devront être déployées en Europe à l'horizon 2030, contre 200 000 aujourd'hui. On en compte 67 000 en France avec un taux d'évolution de + 49 % par an.

Nous vous recommandons

François Mondello, patron de la FFEA, souhaite une expertise durable et responsable

François Mondello, patron de la FFEA, souhaite une expertise durable et responsable

Dans le cadre d’une tribune à destination des experts en automobile, François Mondello appelle la profession à exercer de manière durable et responsable... à la demande des assureurs.Dans le cadre de la présentation de ses vœux à...

03/02/2023 | Expertise
Mobilians et Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes s’unissent pour le recrutement dans les services de l’automobile et de la mobilité

Mobilians et Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes s’unissent pour le recrutement dans les services de l’automobile et de la mobilité

Wessels+Müller arrive en Italie

Wessels+Müller arrive en Italie

Autobacs accompagne les clients des voitures dites « classiques »

Autobacs accompagne les clients des voitures dites « classiques »

Plus d'articles