Bosch veut devenir le numéro un des systèmes d’exploitation

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

, ,
Bosch veut devenir le numéro un des systèmes d’exploitation

Bosch souhaite se positionner comme le premier fournisseur de software automobile, notamment au niveau des systèmes d’exploitation. À cette fin, l’équipementier structure sa division « logiciels », confiée à sa filiale Etas.

Bosch a pris de nouvelles mesures stratégiques afin de devenir un acteur majeur de la mobilité de demain. C’est désormais sa filiale Etas qui supportera l’ensemble des développements et la commercialisation des solutions logicielles. Dès le milieu de l’année prochaine, 2 300 experts, issus des différents services de développement de Bosch et d’Etas, devraient commencer à travailler ensemble.

« Le développement de logiciels automobiles est l’une des compétences clés de Bosch. Chaque année, nous installons plus de 200 millions de calculateurs équipés de nos propres logiciels sur des véhicules dans le monde entier. Cette nouvelle organisation devrait nous permettre de devenir, à terme, le principal fournisseur de logiciels automobiles », précise Stefan Hartung, président de la division Mobility Solutions de Robert Bosch.

Etas devient ainsi une plateforme centrale qui permettra de concevoir des logiciels plus rapidement et plus facilement tout en collaborant avec des partenaires, aussi bien des constructeurs automobiles que d’autres fournisseurs.

Jusqu’à présent, on considérait qu’une voiture était terminée lorsqu’elle était livrée. Désormais, le logiciel fera l’objet d’améliorations et de développements continus pendant toute la durée de vie du véhicule. Les experts estiment que le marché des logiciels automobiles se chiffrera en milliards d’euros dans les prochaines années. Bosch prévoit une croissance annuelle à deux chiffres jusqu’en 2030.

Le partenariat entre Bosch et Microsoft, qui a débuté en février, se poursuivra également dans le cadre de cette nouvelle organisation. L’objectif de ce partenariat est de développer une plateforme logicielle globale pour une mise en réseau fluide entre les voitures et le cloud.

Nous vous recommandons

Verdissement des flottes : la start-up Beev lève 1,5 million d'euros

Verdissement des flottes : la start-up Beev lève 1,5 million d'euros

Spécialisée dans les véhicules électriques et leur écosystème, l'entreprise vient de lever plus d'un million d'euros auprès de Via ID, le "fonds d'investissement" dédiée aux nouvelles mobilités de Mobivia.Beev se donne les moyens...

25/01/2022 | Via IDInvestisseur
Guido Haak remplace Ali Kassaï chez Renault Group

Nomination

Guido Haak remplace Ali Kassaï chez Renault Group

Hankook presente à son tour son pneu sans air

Hankook presente à son tour son pneu sans air

Jeep poursuit l'électrification de sa gamme avec les Renegade et Compass eHybrid

Jeep poursuit l'électrification de sa gamme avec les Renegade et Compass eHybrid

Plus d'articles