BP prédit que la recharge électrique deviendra rentable en 2025

BP prédit que la recharge électrique deviendra rentable en 2025

La compagnie pétrolière britannique envisage une rentabilité de ses chargeurs pour véhicules électriques plus importante que celle dégagé sur les pleins d'essence... mais pas avant trois ans.

« Nous approchons du point où les fondamentaux de l'entreprise sur la charge rapide sont meilleurs qu'ils ne le sont sur le carburant », a affirmé Emma Delaney, responsable des clients et des produits de BP, à l’agence de presse Reuters le 14 janvier. Une projection audacieuse alors que la recharge des véhicules électriques est actuellement une activité déficitaire pour BP et ses concurrents, mais cependant une transition incontournable pour les majors pétrolières qui souhaitent s'éloigner des énergies fossiles et étendre leurs services au marché de la mobilité « branchée ».

70 000 points de recharge rapide d'ici 2030

Toutefois, ce retour sur investissement ne devrait pas intervenir avant quelques années, en 2025 notamment. Pour cause : la demande en chargeurs de batterie, en Grande-Bretagne où est basé BP comme dans toute l’Europe, se fait de plus en plus insistante. De quoi « rapprocher les marges bénéficiaires de la charge VE de celles du remplissage d'essence traditionnel » souligne Emma Delaney, sans pourtant avancer de chiffres précis concernant les pertes et profits du groupe. Reuters rappelle néanmoins que la société a déclaré que ses ventes d'électricité pour la recharge des véhicules électriques avaient augmenté de 45% au troisième trimestre 2021 par rapport au trimestre précédent.

Voyant « une énorme opportunité dans la recharge rapide pour les consommateurs et les entreprises, ainsi que dans les services de flotte en général », BP envisage le déploiement de 70 000 points de recharge d'ici 2030, contre 11 000 actuellement. Et tout particulièrement des points de recharge rapides pour se démarquer de ses rivaux comme Shell. Qui, à titre indicatif, vise quant à lui les 500 000 bornes de recharge dans le monde à l’horizon 2025. Ce maillage densifié a d’ailleurs pour objectif, en élargissant la gamme de services proposés, de maintenir un flux important de clients dans les stations-service de BP, augmentant ainsi les revenus générés.

Nous vous recommandons

WattAnyWhere veut mettre l’éthanol au service du véhicule électrique

WattAnyWhere veut mettre l’éthanol au service du véhicule électrique

Primée dans le cadre du concours Spring 50 de Paris-Saclay, la start-up WattAnyWhere propose une innovation qui permet d’orienter la production d’éthanol vers la charge rapide des véhicules électriques en Europe....

Un attelage Toyota, Air Liquide et CaetanoBus sur la mobilité hydrogène

Un attelage Toyota, Air Liquide et CaetanoBus sur la mobilité hydrogène

ChangeNOW Summit 2022 : le groupe Renault présente le concept-car Scénic Vision

ChangeNOW Summit 2022 : le groupe Renault présente le concept-car Scénic Vision

Comment l'autoroute se décarbone ?

Enquête

Comment l'autoroute se décarbone ?

Plus d'articles