Brevets : palmarès 2021 des principaux déposants

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

, ,
Brevets : palmarès 2021 des principaux déposants

L’édition 2021 du palmarès des déposants de brevets à l’INPI souligne les domaines technologiques dans lesquels la France excelle.

© INPI

Comme chaque année l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) publie le palmarès de l’année écoulée des principaux déposants de brevets, un classement qui met en lumière les entreprises qui investissent dans l’innovation. Safran, Stellantis et le groupe Valeo figurent dans le trio de tête.

Pour cette édition 2021, Safran poursuit sa dynamique et prend la tête du classement pour la première fois depuis 2004, année de naissance du palmarès, avec 1 037 demandes de brevets publiées. Le leader est suivi de très près par Stellantis avec 1 035 demandes publiées. Notons que ces deux entreprises sont les seules à avoir dépassé le cap des 1 000 demandes publiées.

Les rangs 3 à 7 sont inchangés par rapport à 2020 avec le groupe Valeo qui reste en troisième position avec 721 demandes publiées (contre 819 en 2020). Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) occupe la quatrième place avec 630 demandes publiées en 2021 (646 en 2020), Renault Group se maintient à la cinquième place du classement, avec 482 demandes de brevets publiées (contre 483 l’année précédente), le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) conserve le sixième rang avec 378 demandes de brevets publiées (384 en 2020) alors qu’Airbus confirme sa septième place avec 309 demandes de brevets publiées (332 l’an dernier).

« L’édition 2021 du palmarès des déposants de brevets à l’INPI met à l’honneur nos champions français de l’innovation et souligne les domaines technologiques dans lesquels la France excelle : l’aéronautique et l’automobile. Le top 50 compte aussi deux entreprises de taille intermédiaire (ETI) ainsi que de nombreux établissements de recherche publique. Et certaines PME se font remarquer par leur présence régulière dans le top 10 de cette catégorie. Cela démontre, si besoin était, que l’innovation est partout, y compris chez des acteurs de taille modeste, commente Pascal Faure, directeur général de l’INPI. Ce sont ces derniers que les équipes de l’INPI accompagnent au quotidien, pour les convaincre de la pertinence de déposer des brevets et pour leur fournir une boîte à outils leur permettant de construire leur stratégie de propriété intellectuelle, en parallèle de leur stratégie d’entreprise. La loi Pacte, désormais complètement mise en œuvre et éprouvée, permet notamment plus de flexibilité dans la protection de leurs innovations et garantie une meilleure robustesse des titres, notamment des brevets. L’innovation est un facteur essentiel de la compétitivité française et sa protection est une absolue nécessité. »   

Nous vous recommandons

Fixter facilite la vie des garagistes en France

Fixter facilite la vie des garagistes en France

Fixter a été créée en 2017 à Londres par Limvirak Chea, Frédéric Dermer et Cristian Vrabie. La start-up facilite la mise en relation entre les particuliers et les garagistes professionnels. L'objectif et aussi de leur faire gagner du...

29/06/2022 | groupe Renaultstart-up
Le groupe Péna s'implique dans la valorisation des déchets

Le groupe Péna s'implique dans la valorisation des déchets

(Vidéo) Speedy : un spot publicitaire osé qui fait passer du rêve à la réalité

(Vidéo) Speedy : un spot publicitaire osé qui fait passer du rêve à la réalité

Triscan propose l'activité vitrage aux MRA

Triscan propose l'activité vitrage aux MRA

Plus d'articles