Carl, le robot de recharge rapide et mobile signé Aiways

Clotilde Gaillard
Carl, le robot de recharge rapide et mobile signé Aiways

Carl, le robot de recharge rapide et mobile signé Aiways

Le constructeur chinois Aiways a mis au point une nouvelle solution de recharge rapide : Carl. Ce robot mobile et autonome peut en effet identifier une voiture et la mettre en charge automatiquement, sans que la présence du conducteur soit requise.

Aiways, fournisseur de mobilité personnelle basé à Shanghai, annonce avoir reçu la validation de sept brevets déposés en Europe et en Chine. Des licences concernant le développement et la conception d’un appareil intelligent censé repenser notre méthode de recharge. Fini les bornes ? Demain, ce sera peut-être Carl qui viendra, comme un pompiste autrefois, faire le plein électrique de votre voiture.

JPEG - 71.1 ko

Mobile, autonome et doté de capacités de 30 kWh et de 60 kWh, le robot reçoit la commande depuis une application. Il va alors utiliser les données GPS pour localiser le véhicule garé sur un parking public, chez soi ou au travail, avant de le brancher et de le recharger automatiquement. Une fois l’opération terminée, Carl passe au véhicule électrique suivant ou retourne à sa base, comme un robot aspirateur courant.

JPEG - 1.5 Mo

Compact mais efficace, Carl peut recharger tout véhicule électrique, présentant néanmoins une norme de recharge reconnue, à 80 % en moins de 50 minutes. « Nous voulons que les véhicules électriques soient aussi simples et agréables à utiliser que possible » en évitant aux conducteurs de partir désespérément à la recherche d’une borne de charge, fait valoir Alex Klose, vice-président exécutif des opérations internationales chez Aiways. Le prix de cette solution de recharge visant à faciliter les déplacements n’a, lui, pas été communiqué pour le moment. Aiways assure toutefois que Carl sera « à la fois adaptable et économique pour les clients privés comme les entreprises, ainsi que pour les développeurs et les opérateurs d’infrastructures ».

Nous vous recommandons

« On a peut-être enterré un peu vite les salons automobiles », avance Stéphane Magnin (Suzuki)

« On a peut-être enterré un peu vite les salons automobiles », avance Stéphane Magnin (Suzuki)

A l’occasion du salon automobile de Lyon, qui accueillait aussi une nouvelle formule d’Equip Auto, Stéphane Magnin, qui supervise les activités de Suzuki en France, estime que la marque a bien redressé le cap après deux années...

Une flotte de Mitsubishi SpaceStar assure des livraisons de pizzas aux États-Unis

Vu sur les réseaux sociaux

Une flotte de Mitsubishi SpaceStar assure des livraisons de pizzas aux États-Unis

Fest Auto en dit plus sur les tarifs et la distribution de son fourgon électrique e-Box M

Fest Auto en dit plus sur les tarifs et la distribution de son fourgon électrique e-Box M

Stellantis : le jeu des chaises musicales se poursuit dans le top management

Nomination

Stellantis : le jeu des chaises musicales se poursuit dans le top management

Plus d'articles