Carlab : faire la différence dans un marché ultra-concurrentiel

Victoire de Faultrier-Travers
Carlab : faire la différence dans un marché ultra-concurrentiel

Carlab : faire la différence dans un marché ultra-concurrentiel

Carlab propose des solutions de studios photo et des logiciels afin de valoriser les véhicules d’occasion des professionnels de l’automobile. Les technologies, développées en interne, sont sans cesse améliorées par les équipes de la société.

Carlab a été lancé en 2016 par Nicolas Quint, photographe publicitaire depuis plus de trente ans. Après avoir conçu plusieurs plates-formes dédiées à la photographie à 360°, il décide il y a quatre ans de commercialiser sa technologie, développée en interne, de studios photo qui réalisent des prises de vues automatiques. Nicolas Quint investit beaucoup en R&D afin « de proposer une technologie à la fois puissante et accessible à tous ». Carlab adresse ses services et ses solutions auprès des professionnels, qu’il s’agisse de garages, de concessions ou encore de constructeurs, et les aide à personnaliser leurs VO dans un secteur ultra-concurrentiel. Les différentes solutions proposées par Carlab proposent des prises de vue extérieures et intérieures, des présentations à 360° interactives, une sélection des angles automatisée et l’ajout de hotspots (« pointeurs »). La société a pour ambition d’exporter ses produits et services au-delà de l’Europe. Elle compte notamment devenir « leader des outils d’analyse des dégâts embarqués et des photos commerciales pour le remarketing des voitures d’occasion en connexion directe sur tous les canaux média, petites annonces et réseaux sociaux. L’idée est d’automatiser les flux des photos et de raccourcir le délai de rotation des stocks pour les clients », ajoute Nicolas Quint.

Trois nouveautés pour 2020

Toujours en quête d’innovations, Carlab présente trois nouveautés cette année. La première est l’application myCarlab, une solution clés en main. Adaptée aux petites structures ou aux concessions, elle permet de réaliser des photographies de voiture via un support mobile. La technologie utilisée, baptisée visoCarlab, assiste les utilisateurs dans leurs prises de vue afin de réaliser des clichés qualitatifs. La solution propose entre autres huit angles de vue extérieurs des véhicules avec détourage automatique à partir du moteur IA visoCarlab, ainsi que la gratuité du cache-plaque. L’application est 100 % mobile et offre ainsi un gain de temps, sans minorer la qualité et la facilité d’utilisation. Nicolas Quint ajoute : « Chaque mois, l’algorithme est amélioré en interne. » De plus, un opérateur humain contrôle la qualité des clichés. Déjà disponible en France, en Suisse, au Québec et au Benelux, et en huit langues, l’application sera proposée en 57 langues à partir de septembre.

La deuxième nouveauté est le studio photo pour voiture, Carlab one shot. Ce dernier est démuni de plateau tournant, mais permet des photos sous tous les angles. La nouvelle génération de l’outil est automatisée et rapide. Carlab 2 est équipé d’une cabine photo avec éclairage LED, d’une prise de vue simultanée par douze objectifs et d’une génération automatique du 360°.

Enfin la dernière nouveauté est le scanner des dégâts embarqué. « Le scanner a pour mission de reconnaître automatiquement tout dégât ou usure présent sur un véhicule en le photographiant », indique Nicolas Quint. L’acquisition du scanner se fait via l’application myCarlab ou le logiciel Carlab 360, livré avec le studio. Il permet le traitement et l’analyse automatiques des photos, puis l’établissement d’un rapport. Une fois les dégâts analysés (nature, localisation sur le véhicule et vue détaillées), l’API peut chiffrer les coûts de réparation. Les véhicules d’occasion sont ensuite directement proposés sur La Centrale.
Cf. DA n°151

Nous vous recommandons

Carsell boucle une levée de fonds pour développer son business VO

Carsell boucle une levée de fonds pour développer son business VO

Positionnée sur le segment ultra-concurrentiel des services pour fluidifier les ventes de véhicules d’occasion entre particuliers, Carsell annonce avoir finalisé un tour de table portant sur 2,2 millions d’euros. Parmi les...

Fastback et Monk lancent la première solution d'inspection VO sur mobile

Fastback et Monk lancent la première solution d'inspection VO sur mobile

Le marché du VO retrouve son souffle

Etude

Le marché du VO retrouve son souffle

Avec sa Factory VO, Renault vise les 45 000 véhicules reconditionnés

Reportage

Avec sa Factory VO, Renault vise les 45 000 véhicules reconditionnés

Plus d'articles