Carlos Ghosn lâche les rênes de Nissan

Hélène Faucher

Sujets relatifs :

, ,
Carlos Ghosn lâche les rênes de Nissan

Carlos Ghosn lâche les rênes de Nissan

Après seize ans aux commandes de Nissan, Carlos Ghosn a annoncé qu’il allait se mettre en retrait pour mieux se concentrer sur l’alliance avec Renault et Mitsubishi. C’est Hiroto Saikawa, dans le groupe Nissan depuis 1977, qui prend la relève.

Cette annonce, faite très tôt jeudi 23 février, n’est pas vraiment une surprise. Arrivé au Japon en 1999 pour redresser Nissan, Carlos Ghosn se cherchait un successeur depuis plusieurs années. Et il semble l’avoir trouvé en Hiroto Saikawa, dans le groupe depuis 1977, qui a été promu au poste de co-PDG en octobre dernier. « Vient un temps où il faut passer le relais à quelqu’un d’autre. J’ai toujours dit que je voulais qu’un Japonais me succède, et cela fait des années que je prépare Saikawa-san », confie Carlos Ghosn, qui devrait laisser la place à son successeur le 1er avril prochain.

De gros espoirs dans Renault

À partir de cette date, l’homme d’affaires franco-libano-brésilien devrait se concentrer sur Mitsubishi, qui a été plongé dans un scandale de fraude l’an dernier, et sur Renault, dont la transformation n’est pas terminée. Carlos Ghosn vient en effet de fixer un nouveau cap au constructeur français : un chiffre d’affaires de 70 milliards d’euros d’ici à 2022, soit près de 19 milliards de plus qu’en 2016.

Mais s’il cède bien la direction exécutive de Nissan, Carlos Ghosn ne s’en retire pas complètement pour autant. Il reste en effet président du conseil d’administration, un poste qui doit lui permettre de continuer à « superviser et guider l’entreprise », indique-t-il. Nissan, au bord de la faillite à son arrivée, présente aujourd’hui un chiffre d’affaires annuel de près de 100 milliards d’euros.

Nous vous recommandons

Mazda envisage d’arrêter de produire des voitures en Russie

Mazda envisage d’arrêter de produire des voitures en Russie

Comme de nombreux constructeurs automobiles, Mazda est fragilisée sur le marché russe depuis le début de l’invasion de l’Ukraine. Dès lors, le constructeur étudie l’hypothèse de la fin de la production de son usine située à...

26/09/2022 | UsineEconomie
Toyota quitte la Russie

Toyota quitte la Russie

Hopium va produire sa voiture à hydrogène en France

Hopium va produire sa voiture à hydrogène en France

Arval crée une direction des solutions de mobilité

Nomination

Arval crée une direction des solutions de mobilité

Plus d'articles