Carrosserie : 3,8 % de part de marché pour les pièces d’occasion sur le premier trimestre

Fabio CROCCO
Carrosserie : 3,8 % de part de marché pour les pièces d’occasion sur le premier trimestre

Le top 5 des pièces remplacées en occasion sont les hayons, les portes avant, les portes arrière, les pare boue d’aile et les ailes avant.

SRA indique que le taux d’usage de pièces de réemploi a atteint 3,8 % sur le premier trimestre. Les trois pièces avec les fréquences de remplacement les plus importantes présentent un taux d’utilisation en occasion compris entre 6,3 et 9,3 %.

SRA multiplie les indicateurs en matière de réparation-collision. Derniers en date, ceux relatifs à la consommation en pièces de réemploi (PRE) sur le premier trimestre. Le taux de consommation atteint 3,8 %. Un taux qui ne cesse de progresser depuis 2017 (2,7 % à l'époque). SRA indique que 12,2 % des expertises ont été réalisées en préconisant au moins une pièce d’occasion ce premier trimestre contre 7,7 % en 2017.

Le top 5 des pièces remplacées en occasion sont les hayons (24,6 %), les portes avant (23,5 %), les portes arrière (20,4 %), les pare boue d’aile (15,4 %) et les ailes avant (14 %). Arrivent ensuite les capots (12,1 %), les feux arrière (10 %), les blocs optiques (9,3 %), les rétroviseurs (8,3 %) et les boucliers arrière (8,2 %).

Dans le top 10 des pièces avec les fréquences de remplacement les plus élevées, seules l’aile avant et la porte avant présentent un taux d’utilisation en pièce de réemploi supérieur à 10 %.

Pour les pièces mécaniques et de refroidissement, le taux d’utilisation de PRE est nul ou proche, excepté pour les moto-ventilateur (2,6 %). L’utilisation de PRE pour les éléments de vitrage reste limitée (taux de 1,6 % au maximum).

Les trois pièces avec les taux d’utilisation de PRE les plus élevés (hayon AR, porte AV et porte AR) ont une fréquence de remplacement dans les réparations inférieure à 2,8 %. Les trois pièces avec les fréquences de remplacement les plus importantes dans l’ensemble des pièces, bouclier avant (6,3 % de taux de remplacement), bloc optique (9,3 %) et bouclier arrière (8,2 %) présentent un taux d’utilisation en occasion inférieur à 10 %.

Nous vous recommandons

Sermi : un nouvel agrément obligatoire pour les garagistes en 2023

Sermi : un nouvel agrément obligatoire pour les garagistes en 2023

D’ici un an, tous les ateliers indépendants désireux d’accéder aux informations techniques des constructeurs liées aux organes de sécurité du véhicule, devront se faire certifier par le Sermi.A partir d’août 2023, tous les...

Pouvoir d’achat : Covéa aimerait davantage orienter les sinistrés

Pouvoir d’achat : Covéa aimerait davantage orienter les sinistrés

Contrôle technique : toujours autant de disparités dans les prix pratiqués

Contrôle technique : toujours autant de disparités dans les prix pratiqués

Carter-Cash recrute sans CV à l'occasion de la période estivale

Carter-Cash recrute sans CV à l'occasion de la période estivale

Plus d'articles