Carrosserie : un surcoût de 80 000 euros tous les 100 dommages pour les flottes automobiles

Carrosserie : un surcoût de 80 000 euros tous les 100 dommages pour les flottes automobiles

Les chocs mineurs, trop souvent perçus comme des « petits bobos » du quotidien, sont fréquemment minimisés par les conducteurs comme par les gestionnaires de flottes.

© / D.R.

Dans une étude menée au cours du premier semestre, WeProov estime que les réparations de carrosserie au sein d'une flotte automobile d'entreprise peuvent atteindre un surcoût direct de 80 000 euros tous les 100 dommages constatés. La carrosserie reste pourtant un poste de dépenses peu investi par les gestionnaires de parcs, ce qui ne manque pas d’engendrer mauvaises pratiques et pertes d’optimisation.

Cette enquête a permis d'analyser les données issues de 95 000 inspections réalisées sur plus de 20 000 véhicules par la plateforme et l’application WeProov Fleet. Parmi les conclusions, le spécialiste de l'inspection estime le coût annuel de détention à 5 000 euros pour une voiture achetée et à 10 000 euros pour une automobile en LLD. Dans le cas d’un parc de 100 véhicules en LLD, le TCO s’élève ainsi à plus de 1 million d’euros en moyenne, autrement dit un budget colossal. Une connaissance fine des éléments qui constituent le coût d'usage est donc indispensable afin de piloter plus sereinement son parc et d’en optimiser fortement les coûts.

Pourtant, selon WeProov, un poste de frais reste encore très mal évalué par les entreprises : celui des réparations qui représente à lui seul 17 % du TCO d’une flotte. Une part qui inclut les dommages mineurs sur la carrosserie, y compris ceux qui commencent par une simple rayure, une petite bosse dans la portière ou une fissure minuscule dans le pare-brise. En ajoutant les dépenses d’assurance, qui peuvent être corrélées avec le niveau de sinistre et réparation, son coût annualisé peut atteindre 29 % – soit près d’un tiers – du budget global.

Dans la pratique, il apparaît néanmoins que les chocs mineurs, trop souvent perçus comme des « petits bobos » du quotidien, sont fréquemment minimisés par les conducteurs comme par les gestionnaires de flottes. L’enquête conduite par WeProov établit en effet que 75 % de ces dégâts mineurs ne font l’objet d’aucune réparation. Dans le détail, il peut s’agir aussi bien de rayures (68 %) que de bosses (37 %), d’impacts sur le pare-brise (11 %), de jantes endommagées (9 %), de pare-chocs détériorés (6 %), de dommages carrosserie importants (4 %), d’optiques cassés (3 %) ou de vitres latérales fissurées (1 %).

Finalement, le fait de ne pas réparer ou de trop tarder à le faire aurait plutôt tendance à alourdir la note totale liée à la possession d’un parc automobile. Même légers, les accrocs non réparés vont forcément s’accumuler, voire s’aggraver au fil de l’usage, et donc grever sensiblement le budget flotte, notamment lorsque viennent s’appliquer des frais de remise en état en fin de location longue durée. Le plus petit éclat dans une vitre peut engendrer une grande fissure. La vigilance est de mise dans cette période inflationniste. Les coûts de carrosserie ne cessent en effet d’augmenter, avec une hausse globale de 23,7 % depuis avril 2016, selon l’étude de l’Association Sécurité et Répartition Automobiles d’avril 2022.

Nous vous recommandons

Cooltra lance son service de deux-roues électriques partagés

Cooltra lance son service de deux-roues électriques partagés

Connue pour ses scooters électriques en libre-service dans Paris, Cooltra se lance sur le créneau des mobilités partagées en entreprise. Cette nouvelle offre, baptisée Primos, comporte des scooters et vélos, tous électriques, avec un...

29/11/2022 | VéloElectromobilité
Le Conseil national de la sécurité routière veut mettre la pression sur les entreprises

Le Conseil national de la sécurité routière veut mettre la pression sur les entreprises

Mewa déploie sa logistique verte et adopte un concept de livraison en deux étapes

Mewa déploie sa logistique verte et adopte un concept de livraison en deux étapes

Fleet Care Alliance : un service tout-en-un pour les flottes automobiles

En bref

Fleet Care Alliance : un service tout-en-un pour les flottes automobiles

Plus d'articles