Carventura livre ses astuces contre les arnaques

Victoire de Faultrier-Travers
Carventura livre ses astuces contre les arnaques

Carventura livre ses astuces contre les arnaques

La plateforme alerte sur les arnaques dont peuvent être victimes les acheteurs et vendeurs de véhicules d’occasion en ligne. Carventura.com liste ainsi les arnaques fréquentes et donne ses conseils afin de les prévenir.

Le marché des véhicules d’occasion est touché par les arnaques : environ 15% des Français, vendeurs ou acheteurs, ont déjà été concernés par une fraude. Et selon l’étude Obvy publiée en 2019, 28% des fraude concernent le paiement. Carventura constate que ces fraudes au paiement comprennent les faux chèques de banque, la demande d’envoi d’argent avant la réception du véhicule ou encore l’expertise de la voiture par un (faux) expert et demande de financement de la part du vendeur en amont, etc. Une autre fraude, de plus en plus fréquente, consiste à effectuer un règlement par chèque supérieur au prix du véhicule. L’acheteur-arnaqueur demande alors le remboursement de la somme versée en trop. Le vendeur le rembourse, puis découvre que le chèque initial est un faux et que le virement de la différence est débité. Pour répondre à ce genre d’arnaque, Carventura propose une solution de paiement sécurisée et sans contact afin de limiter les risques de déplacement et de remise de documents papiers, grâce au compte de paiement Carventura.com. L’argent est gardé sur ce compte jusqu’à la remise des clés du véhicule. De plus, l’identité et la fiabilité des clients sont vérifiées lors de l’inscription sur la plateforme pour éviter toutes arnaques.
D’autre part, le véhicule lui-même est source d’arnaques. Pour 40% des sondés, les véhicules n’existent pas, ou ne correspond pas aux photos (vices cachés, compteur trafiqué, etc.). Dans ce cas précis, Carventura effectue un rapport d’inspection du véhicule avant chaque publication. De plus, pendant le confinement, la plateforme propose une visite virtuelle en visioconférence avec le vendeur en remplacement de l’essai du véhicule.

Enfin, Carventura alerte sur les arnaques administratives, comme par exemple les fausses annonces basées sur des informations réelles dans le but d’escroquer des acheteurs potentiels. Ou encore, lorsque l’acheteur ne déclare pas le transfert du véhicule à la préfecture. La plateforme de vente et d’achat de VO propose alors un service de coachs dédiés qui accompagnent les acheteurs et les vendeurs dans leurs démarches administratives. Frédéric Lecroart, PDG et cofondateur de Carventura, conclut : « Nous considérons que l’achat d’un véhicule d’occasion doit être simple et sécurisé. C’est pourquoi nous capitalisons sur l’expérience de nos coachs pour conseiller nos clients dans leur projet automobile : de l’inspection des véhicules au paiement sécurisé, nous démontrons tous les jours que des solutions anti-fraude / anti arnaque existent dans la vente et l’achat de voitures d’occasion entre particuliers. »

Nous vous recommandons

Anne Abboud, Stellantis & You : "Avec le contrat d’agent, il y a un bénéfice client assez évident à travers la transparence du prix"

Anne Abboud, Stellantis & You : "Avec le contrat d’agent, il y a un bénéfice client assez évident à travers la transparence du prix"

A la tête du premier distributeur européen devant Emil Frey, Anne Abboud a réalisé la fusion entre les activités Retail de PSA Retail et Motor Village pour FCA. La dirigeante de la filiale Retail de Stellantis explique la stratégie de...

Véhicules d’occasion : Auto1 annonce une croissance de 30% en 2021 !

Véhicules d’occasion : Auto1 annonce une croissance de 30% en 2021 !

Viecar présente son concept dédié aux véhicules d'occasion

Viecar présente son concept dédié aux véhicules d'occasion

Le VO a représenté un quart de la rentabilité des concessionnaires Renault en 2021

Le VO a représenté un quart de la rentabilité des concessionnaires Renault en 2021

Plus d'articles