Carventura tire sa révérence

Yelen BONHOMME-ALLARD
Carventura tire sa révérence

Carventura.com cessera ses activités le 30 juin prochain.

Hormis un bref texte sur son site internet en guise d'accueil, le portail digital spécialisé dans la vente sécurisée de véhicules d’occasion entre particuliers et professionnels n’a pas publiquement communiqué sur la cessation de son activité. Elle sera effective le 30 juin prochain.

Carventura disparaît définitivement. C’est par un message sur son site internet que la filiale de Stellantis a informé ses clients de la surprenante et radicale nouvelle. Dans ces quelques lignes, l’entité explique cesser ses activités à compter du 30 juin 2022 après cinq ans « d’une formidable aventure animée par la volonté de remettre de la confiance dans le marché du véhicule d’occasion ». Un à un, collaborateurs (sobrement baptisés les « Carventuriers »), clients et partenaires ont été remerciés pour leur fidélité.

Cette annonce a de quoi surprendre d’autant que, malgré la concurrence, Carventura semblait en bonne forme, projetait des ambitions à l’international et qu’aucun élément ne justifie cette fermeture : « Malheureusement, votre soutien et notre croissance continue n’auront pas suffi à maintenir notre activité. C’est donc avec regret que nous procédons à cette fermeture ». Depuis le 7 septembre 2021, en remplacement de Collcit.com et Clicpeugeot.com, la plateforme spécialisée dans la vente de véhicules d’occasion revendait les voitures des collaborateurs du groupe Stellantis pour la France. « Ce partenariat entre Carventura et Stellantis va alimenter le stock de voitures sur la plateforme Carventura.com, avec plusieurs centaines de véhicules de première main en plus chaque mois, offrant plus de choix pour les clients », expliquait alors Frédéric Lecroart, directeur général de Carventura.

Juste un au revoir ?

Malgré cela, en guise de ponctuation, l’entité laisse entrevoir une porte de sortie, sorte de lueur d’espoir pour ses clients : « Le monde de l’automobile étant en pleine évolution, nous vous disons peut être à bientôt pour de nouvelles aventures... ». Frédéric Lecroart n'est donc peut-être pas encore prêt à sortir du circuit de l'automobile.

Nous vous recommandons

Marché France : quels sont les véhicules utilitaires légers (VUL) les plus prisés depuis le début de l'année ?

Etude

Marché France : quels sont les véhicules utilitaires légers (VUL) les plus prisés depuis le début de l'année ?

Le mois dernier, seuls 24 604 véhicules utilitaires légers ont été mis à la route en France. Quels ont été les modèles les plus immatriculés ? La réponse en chiffres..Le marché des véhicules utilitaires légers n'est pas en...

05/08/2022 | Marché VULMarché France
Marché flottes : des immatriculations en forte baisse en juillet

Etude

Marché flottes : des immatriculations en forte baisse en juillet

Le marché du véhicule d'occasion chute au mois de juillet

Etude

Le marché du véhicule d'occasion chute au mois de juillet

Immatriculations de véhicules neufs : Pas d'embellie pour le marché automobile français en juillet

Etude

Immatriculations de véhicules neufs : Pas d'embellie pour le marché automobile français en juillet

Plus d'articles