Castrol et Sprint Power vont développer des modules de batterie à charge ultra-rapide

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

, ,
Castrol et Sprint Power vont développer des modules de batterie à charge ultra-rapide

Les modules de batterie conçus par Sprint Power sont compatibles avec un refroidissement direct, intègrent toute l’électronique système et incorporent plusieurs protocoles de charge, ce qui permet d’en réduire l’encombrement et le poids.

© Castrol - Sprint Power

Castrol et Sprint Power collaborent à un projet visant à développer des piles et des blocs de batteries à charge ultra-rapide pour les véhicules électriques à batterie (BEV) et les véhicules électriques hybrides à pile à combustible (FCHEV).

Les deux modules de batterie conçus par Sprint Power, qui utiliseront les fluides thermiques pour véhicules électriques Castrol ON, produiront une charge de 80 % en seulement douze minutes, faisant des véhicules électriques une alternative encore plus viable pour ceux qui n’ont pas encore fait la transition vers la mobilité électrique.

Leader dans le domaine des systèmes de propulsion électrifiés, de l’électronique de puissance et des systèmes de batteries, l’entreprise britannique Sprint Power développe deux systèmes de batteries, l’un pour les applications BEV et l’autre pour les applications hybrides. Les deux intègrent toute l’électronique système et incorporent plusieurs protocoles de charge permettant de réduire l’encombrement et le poids. Ils comprennent également un convertisseur CC/CC de 800 à 14 V intégré, un système de gestion de la batterie (BMS) de 800 V et des capacités de refroidissement direct, les cellules étant immergées dans une solution de refroidissement non conductrice fournit par Castrol.

Il s’agit d’un produit formulé spécifiquement pour les applications de refroidissement direct qui permet de charger plus rapidement les systèmes de batteries Sprint Power en améliorant les performances et la protection. Notons qu’en refroidissant directement les différentes cellules des batteries, le fluide diélectrique de Castrol va également contribuer à éviter le risque d’emballement thermique, phénomène au cours duquel les températures élevées entraînent des dommages irréversibles aux cellules en raison de surcharges ou de courts-circuits. L’emballement thermique peut également provoquer une propagation thermique, dans laquelle la chaleur générée par la cellule endommagée est transférée par convection et par conduction aux cellules adjacentes, processus qui peut potentiellement conduire à une défaillance catastrophique du module de batterie complet. Avec les systèmes de refroidissement direct, les pics de température au sein des différentes cellules sont moins fréquents et, s’ils surviennent, ils peuvent être stoppés à la source, contrairement aux liquides de refroidissement utilisés dans les systèmes à refroidissement indirect.

Enfin, le centre high-tech de tests de batteries de Castrol servira à tester les prototypes dès le début de l'année 2023 pour garantir qu’ils offrent les performances, la durabilité et la sécurité nécessaires. Le centre a la capacité de tester les blocs de batteries à des températures allant de - 40 °C à + 85 °C et jusqu’à des pointes de 1 200 Vcc et 600 kW.

Nous vous recommandons

Aniel Marketplace décroche la Macif

Aniel Marketplace décroche la Macif

La marketplace dédiée aux pièces et consommables de carrosserie vient de conclure un important partenariat avec la Macif, de quoi développer très significativement le chiffre d’affaire de la place de marché.Aniel Marketplace vient de...

27/09/2022 | CarrosserieAniel
Les tarifs des dépannages sur autoroutes en hausse de près de 3,5 %

Les tarifs des dépannages sur autoroutes en hausse de près de 3,5 %

Knipex Nexstrip, la pince 3-en-1 pour les électriciens

Knipex Nexstrip, la pince 3-en-1 pour les électriciens

Vitrage : Glavista s’expose à Automechanika

Vitrage : Glavista s’expose à Automechanika

Plus d'articles