CATL présente une batterie à 1 000 km d’autonomie

CATL présente une batterie à 1 000 km d’autonomie

© CATL/Capture écran vidéo

Il y a quelques jours, l’entreprise chinoise CATL a dévoilé Qilin, la troisième génération de sa technologie CTP (cell-to-pack). Une batterie qui serait capable de fournir aux véhicules électriques une autonomie de plus de 1 000 km en un temps de charge record.

C’est en 2019 que le géant chinois CATL a lancé son premier CTP de batterie sans module au monde. Une avancée technologique qui a su séduire de grands constructeurs et équipementiers, comme Tesla ou Bosch. Poursuivant son travail d’ingénierie poussée sur l'algorithme et les matériaux, CATL vient présente aujourd'hui Qilin.

Ce nom, hérité d'une créature légendaire de la mythologie chinoise, incarne une batterie qui se veut révolutionnaire pour le monde de la mobilité. Cette CTP 3.0 se compose notamment d’une plaque de refroidissement liquide et d’un coussin thermique « intégrés dans une couche intermédiaire élastique multifonctionnelle », comme l’explique CATL sur son site. Par cette conception à l'agencement intelligent, à laquelle s’ajoutent une connexion haute tension et un évent de protection contre l'emballement thermique, Qilin augmente ainsi ses capacités de batterie de 6 %. Cette structure innovante « permet alors à la cellule de se refroidir rapidement dans des circonstances extrêmes. De plus, [Qilin] a atteint une stabilité et une sécurité thermique pour tous les systèmes chimiques, ce qui le rend compatible avec des matériaux à densité énergétique plus élevée », précise CATL.

Recharger en 10 minutes et sans risque de surchauffe

Avec une efficacité d'utilisation du volume de 72 % et une densité d'énergie pouvant aller jusqu’à 255 Wh/kg, la batterie de dernière génération de CATL affiche donc une autonomie de plus de 1 000 km garantie avec une charge rapide de seulement 10 minutes. Produite en série prochainement, Qilin devrait arriver sur le marché en 2023 et peut-être prendre place à bord des véhicules électriques de la marque Tesla. Si CATL n’a en effet communiqué aucun nom de client potentiel, ces nouvelles batteries pourrait intéresser le constructeur américain, qui fait déjà appel à la science et au savoir-faire du géant chinois pour les LFP (accumulateur lithium-fer-phosphate) de ses Model 3 et Model Y.

Nous vous recommandons

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Légalement autorisée depuis mars 2020, la pratique du rétrofit - c'est-à-dire la transformation d'un véhicule thermique en véhicule électrique - commence à séduire entreprises comme collectivités. Retours d'expérience avec...

Stationnement : Indigo accélère son déploiement de parkings vélos sécurisés

Stationnement : Indigo accélère son déploiement de parkings vélos sécurisés

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

VelyVelo imagine un véhicule hybride, entre vélo et scooter, pour la livraison du dernier kilomètre

VelyVelo imagine un véhicule hybride, entre vélo et scooter, pour la livraison du dernier kilomètre

Plus d'articles