Cazoo vise 5 % du marché du véhicule d’occasion du G5 européen

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Cazoo vise 5 % du marché du véhicule d’occasion du G5 européen

La plateforme Cazoo compte s'imposer dans le panorama européen du VO à vitesse grand V.

© Cazoo

La plateforme Cazoo publie des résultats en forte croissance au titre de l’exercice 2021, avec 49 853 véhicules d’occasion vendus (+ 233 %) et un chiffre d’affaires de 801 millions d’euros (+ 312 %). Au-delà du Royaume-Uni, le développement sur les principaux marchés européens, dont la France, est à l’agenda de 2022.

Comme prévu, Cazoo publie des résultats commerciaux et financiers en très forte croissance sur 2021. En volume, la plateforme a immatriculé 49 853 voitures d’occasion (+ 233 %), avec 34 731 unités au détail (contre 12 097 en 2020) et 15 122 unités en commerce de gros (contre 2 884 en 2020).

Le chiffre d’affaires s’établit à 668 millions de livres sterling (plus de 801 millions d’euros), soit une fulgurante croissance à trois chiffres de 312 %. Le groupe souligne qu’au Royaume-Uni, dans le périmètre du retail, la marge brute unitaire par véhicule vendu est de 786 euros (668 livres sterling), contre 511 euros (427 livres sterling) en 2020. À long terme, l’objectif est d’atteindre une marge brute unitaire moyenne d’environ 3 600 euros (3 000 livres sterling), rappelle Stephen Morana, directeur financier de Cazoo, en évoquant un passage intermédiaire à 1 078 euros (900 livres sterling) pour l’année 2022.

Des pertes encore importantes

Entre 2020 et 2021, la marge opérationnelle brute a progressé de 5,5 points, à 3,7 % (contre - 1,8 %). Cazoo affiche une perte annuelle de 659 millions d’euros (550 millions de livres sterling), mais dispose de plus de 230 millions d’euros de liquidités, hors lignes de financement récemment ouvertes sur le marché.

« Notre forte croissance et nos développements nous donnent pleine confiance en notre capacité à atteindre nos objectifs », se réjouit Alex Chesterman, président-fondateur de Cazoo, en soulignant que le groupe élargit considérablement son périmètre d’activité, en s’étant implanté en Allemagne et en France avant de le faire en Espagne (via le rachat de Swipcar) et en Italie (via la prise de contrôle de Brumbrum). « Notre nouveau périmètre représente quelque 360 milliards d’euros et nous voulons, à long terme, capter 5% de parts de ce marché », souligne Alex Chesterman.

Dépasser le cap des 100 000 VO en 2022

La guidance 2022 est positive, même si le premier trimestre ne sera pas le plus porteur. Le groupe entend travailler sur ses capacités et ses performances en reconditionnement de voitures d’occasion comme en sourcing direct auprès des particuliers (30 % de ses volumes d’achats au quatrième trimestre 2021 au Royaume-Uni, en forte progression). Cazoo table sur plus de 100 000 immatriculations de véhicules d’occasion sur l’année 2022, pour un chiffre d’affaires de 2,4 milliards d’euros (2 millions de livres sterling), en progression de 100 %.

Nous vous recommandons

Le marché automobile français retrouve enfin des couleurs en septembre 2022 (+5,46%)

Le marché automobile français retrouve enfin des couleurs en septembre 2022 (+5,46%)

A la lecture des immatriculations de voitures particulières neuves, le marché automobile français retrouve la croissance en septembre 2022 comme c'était aussi le cas en août dernier. Avec deux mois consécutifs de croissance, il faut...

Anticiper pour ne plus subir les démissions

Chronique

Anticiper pour ne plus subir les démissions

La Californie adopte sa vision du « zéro émission » pour 2035

La Californie adopte sa vision du « zéro émission » pour 2035

Aramis Group fait évoluer sa gouvernance

Nomination

Aramis Group fait évoluer sa gouvernance

Plus d'articles