CES 2023 : Free2Move veut convertir les Américains à l’électrique grâce à la Fiat 500e

CES 2023 : Free2Move veut convertir les Américains à l’électrique grâce à la Fiat 500e

Free2Move a révélé son plan de développement aux États-Unis sur le salon CES de Las Vegas.

© Free2Move

Free2Move a présenté la prochaine étape de son développement aux États-Unis dans le cadre du CES de Las Vegas. Un déploiement qui passe par un hub de mobilité digital, par des points de mobilité physiques chez les concessionnaires et par la Fiat 500e.

Free2Move vient de présenter la prochaine étape de son plan de déploiement aux États-Unis dans le cadre du salon CES de Las Vegas. La marque de mobilité de Stellantis poursuit l’intégration de tous les moyens de transport dans son hub digital. La firme souhaite proposer aux particuliers comme aux professionnels, des solutions allant de la micro-mobilité aux transports en commun. Un modèle valable aussi bien en Europe qu’aux États-Unis. Ce service devrait prendre la forme du Smart Assistant, qui proposera à l’utilisateur la meilleure solution pour se rendre d’un lieu à un autre, en fonction du trafic, de la disponibilité des transports et de toutes les solutions de mobilité. Parmi ces dernières, la mobilité aérienne urbaine sera intégrée. Une possibilité qui pourra prendre la forme des taxis volants que produira Stellantis à partir de 2024 avec Archer. Pour accompagner ce développement numérique, Free2Move veut s’appuyer sur un réseau physique.

200 Mobility Hubs supplémentaires dans le monde d’ici à 2030

Le rachat récent de Share Now a propulsé Free2Move au premier rang de l’autopartage en free-floating en Europe. Aux États-Unis, la firme est déjà présente à Washington, Denver, Portland et Columbus en autopartage et à Austin, Los Angeles et San Diego avec ses offres d’abonnement. Cette année, Free2Move s’installera à Dallas et Pasadena mais prépare son arrivée physique par l’intermédiaire des concessionnaires Stellantis locaux. Le fournisseur de mobilité proposera dès cette année aux distributeurs de déployer ses services d’autopartage, de location et d’abonnement. Deux niveaux d’implication leur seront proposés : devenir Mobility Corner ou Mobility Operator. Le premier niveau leur permettra de mettre leurs véhicules en location et en abonnement. Le deuxième niveau leur donnera accès aux véhicules Stellantis et à une plus grande visibilité sur Internet. Free2Move souhaite ajouter 38 Mobility Operator et 30 Mobility Corners en 2023, sur un panel de villes dont cinq nouvelles. Parmi les véhicules Stellantis accessibles aux Mobility Operator, devrait figurer la Fiat 500e.

La Fiat 500e : atout séduction de Free2Move

Free2Move présente sur son stand la Fiat 500e, qui devient son offre phare pour les services d’autopartage et d’abonnement en Europe mais aussi aux États-Unis. Cette voiture doit devenir l’atout séduction du groupe pour convaincre nombre d’urbains américains de passer à l’électrique. Les amateurs de trucks devront attendre un peu pour essayer le futur RAM électrique, présenté également par Stellantis lors du CES sous la forme d’un concept-car très abouti.

Nous vous recommandons

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Le groupe Honda annonce une importante réorganisation qui vise à faire du développement du véhicule électrique le centre de son business. Il simplifie aussi ses grandes régions mondiales et la France est concernée.Le groupe Honda...

Le constructeur de navettes autonomes Navya au bord du gouffre

Le constructeur de navettes autonomes Navya au bord du gouffre

François Liquier est le nouveau responsable développement réseau de Mazda France

Nomination

François Liquier est le nouveau responsable développement réseau de Mazda France

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Plus d'articles