CGI tient la forme " Idéal "

Jean-Pierre JAGU-ROCHE

Sujets relatifs :

Baptisé " Ideal ", le tout nouveau produit de services que le Crédit général industriel (CGI) commercialise depuis le mois de mai (lire aussi le dossier sur le financement d’Auto Infos N°1269), connaît des débuts prometteurs. Cette offre de type « tout compris » qui associe une garantie d’entretien de longue durée particulièrement complète à une assistance, une garantie de valeur à neuf, comme à la mise à disposition d’un véhicule de remplacement, est choisie par près de 15 % des clients qui souscrivent un financement de l’opérateur sur un lieu de vente.
Ce taux de pénétration pouvant même monter à hauteur de 30 %. Cette offre vient compléter la panoplie des formules de prestations et d’assurances complémentaires déjà au catalogue de la société de crédit (Garanties, assistance elitisse, etc.).
Ce qui implique un léger cannibalisme et un taux de conquête effectif qui serait situé à hauteur de 10 %. Précision essentielle : « Ideal » permet à un client de n’avoir qu’une seule signature à valider sur la base d’un engagement global. Cela se traduit par un avantage estimé, en valeur, à 0,20 % du prix d’un véhicule neuf, ou à 0,28 % de celui d’un modèle d’occasion. Le tout, pour une couverture concernant des automobiles valant moins de 100 000 euros, affichant moins de 5 ans au compteur et ayant parcouru moins de 90 000 Km. Ce joker n’est qu’une des armes grâce auxquelles le Crédit général industriel construit une croissance durable depuis des années.
Le CGI (filiale de la Société Générale) a vu sa production financière automobile grimper de 4,6 % en 2007, tout comme elle a évolué de 57 % depuis l’an 2000. D’où, un montant financé validé l’an dernier à hauteur de 1,002 milliard d’euros. Ce qui constitue le second score concrétisé par les sociétés spécialisées indépendantes. Avec, en contre-point, l’atout d’un encours de 1,871 milliard d’euros (qui correspond à 49,68 % de l’encours total du CGI... Une fois agrégées ses autres activités dans les domaines du nautisme et des véhicules de loisirs, par exemple).
Pour expliquer la bonne tenue de ces performances dans la durée, Didier Lefevre, directeur de CGL et Jean-Hugues Delvove, directeur général adjoint, invoquent l’inventivité permanente des produits proposés sous leurs couleurs, l’efficacité d’une organisation commerciale décentralisée et élaborée sur la base d’un service de proximité. Et de confirmer la liberté d’intervention des 20 agences opérant à travers l’Hexagone. Sans pour autant que leur autonomie de management au quotidien ne débouche sur une déqualification des dossiers traités. Car le taux de risque-maison se situe, pour l’automobile, à hauteur de 0,70 % ! À suivre, des partenariats payants tant avec des constructeurs ( Daihatsu, Hyundai, Maserati, Mitsubishi, Porsche, Ssangyong, Subaru), qu’avec des groupes de distribution, à l’exemple de la joint-venture Pioris (PGA). le tout, sans oublier un engagement de financement des lignes d’encours de concessionnaires régulièrement renforcé. De quoi doper la machine.

Nous vous recommandons

FMMC : TotalEnergies promeut la mobilité électrique

FMMC : TotalEnergies promeut la mobilité électrique

En partenariat avec votre Fleet & Mobility Managers Club, TotalEnergies a organisé un atelier avec des gestionnaires de parc sur la station HPC de dernière génération de Limours-Janvry. L’occasion d’appréhender concrètement...

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

Stand 14 s’offre un nouvel écrin pour ses 40 ans

Reportage

Stand 14 s’offre un nouvel écrin pour ses 40 ans

Auto1 déploie une nouvelle fonctionnalité pour faciliter les ventes de VO à marchands

Auto1 déploie une nouvelle fonctionnalité pour faciliter les ventes de VO à marchands

Plus d'articles