Chimirec pousse la valorisation des déchets sur son site de Socodeli Beaucaire

Chimirec pousse la valorisation des déchets sur son site de Socodeli Beaucaire

Le site de Socodeli Beaucaire s’était déjà équipé en 2021 d’une chaîne de fabrication de combustible de substitution énergétique. Avec sa nouvelle unité, Chimirec étend son rayonnement et complète son offre de services en proposant des solutions de proximité en matière de valorisation des déchets non dangereux.

© Chimirec

Spécialisé dans la collecte, le recyclage et la valorisation des déchets, Chimirec inaugure une nouvelle unité de préparation de combustible solide de recyclage (CSR) sur son site de Socodeli Beaucaire, dans le Gard (30).

Chimirec vient d’équiper son site de Beaucaire d’une chaîne de préparation de CSR qui permet de valoriser jusqu’à 65 000 tonnes de déchets non dangereux par an. Véritable innovation, elle s’inscrit comme une alternative aux énergies fossiles : 1 tonne de CSR équivaudrait à 500 kg de pétrole.

Le principe de cette nouvelle forme de valorisation de la matière est de séparer les matières premières secondaires issues des déchets d’ameublement ou encore des déchets du BTP et de transformer le refus de tri, issus de ces matières secondaires, en combustible solide de recyclage (CSR). Le CSR est livré dans les cimenteries de notre territoire comme combustible alternatif aux énergies fossiles (fuel, gaz, charbon). De leur côté, le bois et le fer sont recyclés chez les panneautiers et les aciéristes près du site de Beaucaire.

Cette nouvelle chaîne de préparation s’étend sur une surface de 2 400 m² et son process permet une valorisation des déchets à 100 %. Les déchets concernés par cette transformation sont rigoureusement sélectionnés par les chimistes, puis sont préparés (broyage, criblage, tri des métaux, etc.) et transformés. Cette nouvelle chaîne de fabrication se compose de deux fosses pour la réception et le stockage des déchets, de deux broyeurs, de trois électroaimants et de trois cribles. Par ailleurs, le site a investi près d’1 million d'euros pour assurer la sécurité de l’activité CSR, protégée par des systèmes de détections et de double protection incendie et poussière. L’unité a démarré cet été avec l’embauche de huit personnes.

Nous vous recommandons

Vitrage : une année 2022 « exceptionnelle » pour France Pare-Brise

Vitrage : une année 2022 « exceptionnelle » pour France Pare-Brise

Le spécialiste de la réparation de vitrage, France Pare-Brise, tire un bilan extrêmement positif de l’activité 2022, en croissance de 14 %. La part des clients professionnels fait un bon de 22 %.En toute transparence, le réseau de...

27/01/2023 | CarrosserieVitrage
Pneumaclic met l'accent sur le service client

Pneumaclic met l'accent sur le service client

Recyclage : Indra exporte son savoir-faire

Recyclage : Indra exporte son savoir-faire

Mobilians veut stimuler le jeu collectif en 2023

Mobilians veut stimuler le jeu collectif en 2023

Plus d'articles