Chris Taylor vient renforcer la transformation digitale de Stellantis

Chris Taylor vient renforcer la transformation digitale de Stellantis

Chris Taylor vient accélérer la transformation digitale de Stellantis.

© Stellantis

Stellantis vient d’annoncer la nomination de Chris Taylor au nouveau poste de chief digital information officer. Il prend en charge les technologies digitales du groupe et vient épauler Ned Curic, chief technology officer du constructeur.

Stellantis renforce son pôle digital avec l’arrivée de Chris Taylor en tant que chief digital information officer. Un poste nouvellement créé, afin d’épauler Ned Curic, chief technology officer du groupe. Le nouveau venu sera rattaché à Ned Curic mais sous la responsabilité directe de Xavier Chéreau, chief human ressources and transformation officer. Chris Taylor est docteur en ingénierie aéronautique. Il détient une longue expérience dans le domaine de l’informatique, mise en pratique dans plusieurs secteurs d’activités. Il a notamment exercé au sein d’Airbus en tant que global vice president, en charge de la transformation digitale et la cyber-sécurité. Avant de rejoindre Stellantis, il occupait le poste chief transformation officer chez ServiceNow.

Assurer la transformation digitale

Le dirigeant devra accélérer la transformation digitale de Stellantis. En tant que spécialiste du sujet, il devra améliorer l’organisation interne des projets IT pour faciliter leur mise en place. « Chris nous apporte sa profonde connaissance des technologies digitales de pointe afin de soutenir les besoins opérationnels complexes du groupe, que ce soit au sein de Stellantis ou pour nos clients », explique Carlos Tavares, CEO de Stellantis. Passer du rôle de constructeur automobile à celui de « tech company de mobilité durable » n’est pas une démarche naturelle, surtout pour un groupe de 14 marques différentes, actives sur plusieurs continents. Une stratégie qui doit être menée à son terme en 2030, à l’issue du plan Dare Forward 2030.

Nous vous recommandons

L’industrie automobile demande à l’Europe d’accepter les carburants propres après 2035

L’industrie automobile demande à l’Europe d’accepter les carburants propres après 2035

Dans un courrier commun, les constructeurs automobiles, les équipementiers et les compagnies pétrolières demandent à l’Union européenne d’accepter les carburants non fossiles, renouvelables et synthétiques après 2035. Le...

Alfa Romeo France débute le Tonale Tour

Alfa Romeo France débute le Tonale Tour

Citroën recharge Ami sur les lampadaires londoniens avec Ubitricity

Citroën recharge Ami sur les lampadaires londoniens avec Ubitricity

Thierry Plantegenest (Renault VU) : « Le Renault Trafic E-Tech vise les pros en périphérie »

Vidéo

Thierry Plantegenest (Renault VU) : « Le Renault Trafic E-Tech vise les pros en périphérie »

Plus d'articles