Volvo : chute des ventes dans le monde, sauf en France

Volvo : chute des ventes dans le monde, sauf en France

Volvo espère un retour à la normale pour le second semestre 2022.

© Volvo

Après un premier trimestre perturbé, le constructeur suédois solde le mois de juillet avec des ventes en baisse à travers le monde et sur le Vieux Continent. Seule la France, en région isolée, parvient à se distinguer de la tendance générale en affichant une hausse de 4 % par rapport à 2021.

Avec 44 664 véhicules vendus le mois dernier, Volvo affiche un recul de ses immatriculations de l’ordre de 21,5 % par rapport à la même période en 2021. « Les ventes du mois de juillet ont continué de pâtir des contraintes d’approvisionnement héritées des mois précédents du fait des interruptions liées à l’épidémie de Covid-19 en Chine, dresse le constructeur suédois. Les livraisons de véhicules Recharge ont particulièrement été affectées ce mois-ci, et l’impact sur les ventes devrait se poursuivre ce trimestre ».

En Europe, les ventes ont atteint les 15 893 unités en juillet, soit une baisse de 29,1 % par rapport au même mois l’année dernière. Les véhicules Recharge ont représenté 39,9 % du volume total des ventes dans la région pour ce mois.

En France, Volvo Cars a immatriculé 1 402 voitures en juillet. C’est donc une augmentation de 4 % par glissement annuel sur un marché en baisse de 7 %. Le Volvo XC40 conserve sa place de best-seller avec 720 immatriculations sur le mois de juillet (3 159 unités depuis le début de l’année), suivi du XC60 avec 513 véhicules vendus (2 439 depuis le début de l’année) et le XC90 avec 74 exemplaires (735 depuis le début de l’année).

Un second semestre incertain

Volvo Cars constate une stabilisation de sa chaîne d’approvisionnement, et le mois de juillet vient confirmer la tendance positive observée en juin. Sous réserve que ce retour à la normale se confirme, le constructeur mise sur une augmentation progressive de la production au cours des prochains mois. Les ventes devraient être stables ou légèrement inférieures par rapport aux volumes de 2021. Enfin, pour l’ensemble de l’année 2022, l’objectif reste d’avoir une part à deux chiffres de véhicules tout-électrique.

Nous vous recommandons

Symbio va investir un milliard d'euros en France sur la mobilité hydrogène

Symbio va investir un milliard d'euros en France sur la mobilité hydrogène

Au cours des sept prochaines années, Symbio, coentreprise entre Michelin et Forvia, annonce un investissement d’un milliard d’euros en France pour son projet hydrogène HyMotive, L’usine de Saint-Fons, spécialisée dans les piles à...

06/10/2022 | MichelinForvia
Stellantis annonce l’arrivée de Citroën en Indonésie en 2023

Stellantis annonce l’arrivée de Citroën en Indonésie en 2023

Florent Menegaux (Michelin) donne les clés d’une réindustrialisation heureuse en France

Florent Menegaux (Michelin) donne les clés d’une réindustrialisation heureuse en France

Hyundai confirme sa bonne santé avant l'arrivée de la Ioniq 6

Hyundai confirme sa bonne santé avant l'arrivée de la Ioniq 6

Plus d'articles