Citiz développe son offre d’autopartage à Strasbourg

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Citiz développe son offre d’autopartage à Strasbourg

Le service d'autopartage Citiz poursuit son développement, notamment dans son berceau du Grand-Est.

© Citiz

Avec le précieux appui de la Banque des Territoires, le réseau coopératif Citiz propose un nouveau service d’autopartage à l’échelle du centre-ville élargi de Strasbourg. L’innovation réside dans l’agrégation d’autopartage en free floating et en boucle.

Bien connue des Strasbourgeois et des habitants de la région Grand-Est, la société coopérative d’intérêt collectif Citiz vient de développer un nouveau service à l’échelle du centre-ville élargi de Strasbourg. En effet, au-delà de son offre d’autopartage en boucle, c’est-à-dire que chaque véhicule est lié à une station donnée et doit y être retourné en fin de location, Citiz ajoute un module Yea!, soit un système d’autopartage en free floating qui permet de retourner le véhicule sur n’importe quelle place dans un périmètre initialement déterminé.

Favoriser une transition écologique fluide

Citiz, qui vise à aider les ménages à se séparer de leur deuxième, voire de leur première, voiture, a pu compter sur le soutien de la Banque des Territoires pour mener à bien ce projet, comme le souligne Jean-Baptiste Schmider, son directeur général : « C’est un partenaire qui nous apporte une crédibilité, un réseau relationnel et une expertise ». Un partenaire qui tient à favoriser une transition énergétique et écologique fluide pour les administrés de la région.

Citiz compte 15 000 abonnés dans la région

« Nous avons eu un rôle important pour fédérer les autres investisseurs pour le financement du plan de développement », indique Cédric Balthazard, directeur territorial de la Banque des Territoires région Grand-Est, en rappelant qu’une enveloppe budgétaire de 1,3 million d’euros avait été allouée au projet. Grâce notamment à ce financement, Citiz Grand-Est dispose aujourd’hui d’une flotte de plus de 350 véhicules en libre-service, répartis sur plus de 180 stations dans la région, et utilisés par plus de 15 000 abonnés. Rappelons que Citiz propose aussi son offre à plusieurs entreprises, Titi Floris en étant une récente illustration.

Nous vous recommandons

Mazda envisage d’arrêter de produire des voitures en Russie

Mazda envisage d’arrêter de produire des voitures en Russie

Comme de nombreux constructeurs automobiles, Mazda est fragilisée sur le marché russe depuis le début de l’invasion de l’Ukraine. Dès lors, le constructeur étudie l’hypothèse de la fin de la production de son usine située à...

26/09/2022 | UsineEconomie
Toyota quitte la Russie

Toyota quitte la Russie

Hopium va produire sa voiture à hydrogène en France

Hopium va produire sa voiture à hydrogène en France

Arval crée une direction des solutions de mobilité

Nomination

Arval crée une direction des solutions de mobilité

Plus d'articles