Citroën à l'assaut du marché des berlines tri-corps avec sa C-Elysée

Alice THUOT

Sujets relatifs :

Citroën à l'assaut du marché des berlines tri-corps avec sa C-Elysée

Citroën à l'assaut du marché des berlines tri-corps avec sa C-Elysée

La nouvelle C-Elysée de Citroën a la délicate tâche de se faire une place sur un marché français très peu friand des berlines tri-corps. Mais détient pour ce faire un avantage : son prix compétitif.

Développée à partir d’une plateforme de Peugeot 208, la nouvelle C-Elysée affiche une longueur de 4,43 mètres, pour une largeur d’1,75 mètre et une hauteur d’1,47 mètre. Le tout, pour un empattement de 2,62 mètres qui permet à la berline d’offrir une habitabilité de qualité aux cinq personnes à bord et un coffre de 506 l. À l’extérieur, les changements sur cette nouvelle version se traduisent notamment par une nouvelle calandre, des projecteurs redessinés et de nouveaux décors d’antibrouillards. Une nouvelle signature lumineuse vient donner un coup de jeune à l’arrière de la berline.

Un seul niveau de finition

La berline se décline en une seule version Live avec, à la clé, une dotation de base comprenant l’essentiel avec notamment la banquette arrière rabattable 2/3-1/3, la climatisation manuelle, la direction assistée, le kit mains-libres Bluetooth, les vitres avant électriques, le régulateur/limiteur de vitesse, les rétroviseurs extérieurs électriques et pour le volet sécurité, les quatre airbags, la détection de sous-gonflage, l’ABS et l’ESP.
De série, la C-Elysée bénéficie du système audio Citroën radio connect, associé à la nouvelle génération de tablette tactile 7’’ avec écran capacitif, regroupant les fonctions téléphonie et multimédia.

À partir de 13 750 euros

Trois packs sont également disponibles, le pack Look avec les lécheurs de vitres chromés et les jantes alliages diamantées 16’’, le pack Urbain (accoudoir central avant, aide au stationnement arrière et lève-vitres arrière électriques) et enfin le pack Urbain 2 (pack Urbain+ caméra de recul) pour respectivement 500, 400 et 650 euros. Sous le capot, Citroën propose une motorisation essence Pure Tech de 82 ch et un bloc diesel de 100 ch associés à une boîte manuelle avec des émissions respectives de 110 et 98 g de CO2.
Disponible à la commande, le ticket d’entrée de cette nouvelle C-Elysée a été fixé à 13 750 euros.

Nous vous recommandons

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Reporté depuis deux ans, le salon Rétromobile revient du 2 au 6 février prochains à Paris. L'événement occupera les halls 1, 2 et 3 du parc des expositions de la Porte de Versailles.Le retour de Rétromobile est officialisé. Le salon...

22/10/2021 | AftermarketFleet
Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

La prolongation du bonus écologique confirmée

La prolongation du bonus écologique confirmée

Plus d'articles