Citroën France sauvé par ses utilitaires en février

Citroën France sauvé par ses utilitaires en février

Les utilitaires sauvent Citroën au mois de février sur le marché français.

© Citroën

Citroën a vu ses volumes reculer de 5,8 % au mois de février sur le marché français. Un résultat qui synthétise une baisse de 14,1 % de ses véhicules particuliers et une hausse de 16,1 % de ses utilitaires.

Citroën vient de communiquer ses chiffres de ventes sur le marché français pour le mois de février. La marque recule de 5,8 % par rapport à février 2021, sur un marché en baisse de 15,36 %. Ce décalage lui permet d’améliorer sa part de marché dans un contexte peu réjouissant. Au-delà de ce résultat global, Citroën enregistre une baisse de 14,1 % dans le domaine des véhicules particuliers et une hausse de 16,1 % sur le marché des utilitaires. La marque a donc vendu 18 175 véhicules, dont 11 975 voitures particulières et 6 200 VU.

Une gamme VP à la peine

Sur le marché VP, Citroën peine à séduire sur les segments les plus importants. Seul le C3 Aircross progresse en février de 8,2 %, avec 2 257 ventes. La C4 augmente de 56,7 %, avec un volume de 1 685 exemplaires. Le Grand C4 Spacetourer améliore également ses résultats de 3,7 %, avec un volume très limité de 501 monospaces écoulés. Tous les autres modèles sont en repli, à l’exception de C5 X, non commercialisée en février 2021. Autre caractéristique marquante, le modèle le plus vendu reste la berline C3, en baisse de 8,2 %, avec 5 809 immatriculations. Ce bilan donne une idée de la situation de la marque et de ses distributeurs,

Les utilitaires s’en sortent mieux

Citroën peut cependant compter sur ses véhicules utilitaires pour enregistrer quelques progressions. Le Berlingo Van voit ses ventes augmenter de 22,9 %, pour arriver à 2 152 unités. Le Jumpy s’est écoulé à 1 631 exemplaires, en hausse de 44 %. Seul le Jumper recule légèrement de 2,5 %, avec 867 véhicules. Ce bilan offre à Citroën la première place sur le marché des utilitaires au mois de février, avec une part de marché de 21,8 %.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

Plus d'articles