Citroën introduit les C4 X et ë-C4 X, à mi-chemin entre SUV coupé et berline fastback

Citroën introduit les C4 X et ë-C4 X, à mi-chemin entre SUV coupé et berline fastback

Proposition originale, les C4 X/ë-C4 X viennent compléter la gamme du constructeur français Citroën.

© Quentin Decorps / ContinentalProductions / Automobiles Citroën

Citroën vient de présenter une berline tricorps répondant à l'appellation C4 X. Déclinée en thermique comme en 100 % électrique, elle se positionne dans la gamme entre la compacte C4 et la familiale C5 X et se pose en alternative aux Renault Arkana et Peugeot 408. 

Surprise chez Citroën ! Le catalogue du constructeur français s'enrichit d'un nouveau modèle. Ou plutôt d'un duo : les C4 X/ë-C4 X. Un tandem qui – comme chez Peugeot avec la 408 – inaugure une nouvelle ligne de carrosserie. Mêlant « une silhouette fastback, l’attitude moderne d’un SUV et le cachet intemporel d’une spacieuse quatre-portes », ce tandem est présenté comme « une alternative aux modèles classiques de berline et aux SUV de taille moyenne », indique la marque aux chevrons.

« Concept élégant imaginé pour les clients qui recherchent une alternative attractive [...] au cœur du marché des véhicules de taille moyenne », la Citroën C4 X (et sa déclinaison 100 % électrique ë-C4 X) s'étire sur 4,60 mètres. Sorte de descendante de la confidentielle Citroën C-Élysée, elle vient donc s'intercaler dans la gamme entre la compacte C4 et ses 4,36 m et la plus récente familiale C5 X (4,80 m).

Contrairement à cette dernière ou à sa proche cousine Peugeot 408, les nouvelles C4 X et ë-C4 X ne reposent pas sur la plateforme EMP2 de Stellantis. Comme la C4 « courte », la C4 « rallongée » présentée ce 29 juin est bâtie sur la plateforme CMP de l'ex-groupe PSA. C'est-à-dire celle utilisée pour les véhicules dits d'entrée de gamme comme les Peugeot 208 et 2008, Opel Corsa et Mokka ou encore DS Automobiles DS3 Crossback.

Le sens de l'accueil 

Conçues comme des modèles à vocation mondiale, « les C4 X et ë-C4 X contribueront de manière significative au renforcement de Citroën et à l'expansion internationale des ventes en Europe comme dans la région Moyen-Orient Afrique », prophétise Vincent Cobée, directeur général de Citroën.

Pour réussir ce pari, le duo se montre particulièrement habitable : l'espace disponible à bord étant un critère de choix sur les marchés visés. « Nous souhaitions ajouter de la longueur pour offrir un confort supplémentaire aux passagers arrière ainsi qu'un très grand volume de coffre, afin de répondre aux besoins des clients qui préfèrent un coffre plus traditionnel [comme les clients professionnels, les flottes de location privée ou celles de voitures avec chauffeur] mais en évitant un rendu encombrant ou disgracieux », confie Pierre Leclercq, directeur du style de Citroën.

Si l'empattement plafonne à 2,67 mètres comme sur un C4 « classique », le porte-à-faux arrière a été étiré pour garantir un volume de coffre de 510 litres. « Les passagers arrière disposent d'un espace aux genoux de 198 mm, ultra-généreux dans sa catégorie, d'un dossier plus incliné (27 degrés). La largeur du véhicule permet à trois personnes de s'asseoir confortablement côte à côte avec une largeur totale de 1 366 mm aux épaules et 1 440 mm aux coudes », abonde encore le constructeur français.

Comme sur toutes les Citroën récentes, le programme Advanced Comfort est par ailleurs de la partie. Ce qui se traduit par des sièges dotés de mousses à haute densité et l'adoption de suspensions à butées hydrauliques progressives.

Motorisations à la carte 

En termes de motorisations, les nouvelles Citroën C4 X et ë-C4 X sont fidèles à la stratégie multi-énergies du groupe automobile français. Ainsi, sous leur capot prennent place des blocs essence, diesel ou électrique.

Le catalogue est constitué des trois-cylindres à injection directe turbocompressée 1.2 l PureTech 100 ch BVM6 ou 1.2 l PureTech 130 ch EAT8. L'offre gazole revient au quatre-cylindres 1.5 l BlueHDi 130 ch EAT8. Enfin, l'ë-C4 X embarque un bloc électrique de 100 kW (136 ch) couplé à une batterie lithium-ion de 50 kWh, dont l'autonomie a été portée à 360 km (WLTP).

En fonction des marchés où seront commercialisés les véhicules l'ensemble de l'offre ou seulement une partie sera proposée prévient d'ores et déjà Citroën. Ainsi, « de nombreux marchés européens (Autriche, Belgique, Allemagne, Luxembourg, Pays-Bas, marchés nordiques, Portugal et Royaume-Uni) proposeront exclusivement ë-C4 X 100 % électrique tandis que d'autres marchés européens et les marchés du Moyen-Orient et de l'Afrique proposeront à la fois ë-C4 X et C4 X en essence ou diesel ». 

Nous vous recommandons

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le grand SUV 100 % électrique du constructeur premium allemand est désormais disponible à la commande. Ses premières livraisons sont annoncées pour le mois de décembre.La gamme électrifiée EQ de Mercedes-Benz s’agrandit encore. Un...

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Hyundai Tucson PHEV / Volkswagen Tiguan e-Hybrid : une question de priorités

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Hyundai Tucson PHEV / Volkswagen Tiguan e-Hybrid : une question de priorités

Plus d'articles