Citroën présente sa vision du véhicule autonome urbain partagé et open source

Frédéric MARTY
Citroën présente sa vision du véhicule autonome urbain partagé et open source

Citroën présente sa vision du véhicule autonome urbain partagé et open source

Citroën vient de révéler Citroën Autonomous Mobility Vision, en partenariat avec ses partenaires Accor et JCDecaux. Une plateforme mobile autonome qui se glisse sous différents modules déployés par des partenaires.

Pour Citroën, le marché des navettes autonomes a de l’avenir. La marque vient de présenter sa vision d’un véhicule urbain autonome et partagé avec le Citroën Autonomous Mobility Vision. Un concept conçu en partenariat avec Accor et JCDecaux dans le cadre du collectif « The Urban Collëctif ». En effet, la vision de Citroën repose sur une technologie en partie open source. Le véhicule pensé par le constructeur, baptisé « The Citroën Skate », est une plateforme mobile qui s’insère sous des « Pods », sortes de cellules conçues par des partenaires, selon leurs propres besoins. L’idée de Citroën consiste à partager une partie de la technologie avec tous les partenaires qui souhaiteraient réaliser des « Pods ». Des données qui concernent essentiellement la sécurité, en matière de dimensions, masse, capacités et système de fixation sur le « Skate ». Les trois exemples présentés lors de ce lancement sont le résultat d’un travail commun, notamment en matière de design. Chaque partenaire a mis dans son « Pod » la philosophie de sa marque. Baptisés Sofitel en Voyage, Pullman Power Fitness et JCDecaux City Provider, ils proposent chacun leur univers.

Chariot d’usine autonome revu

Équipé du pneu concept Eagle 360 de Goodyear, le Citroën « Skate » est un concept de haute technologie. Cependant, certaines des technologies qui l’équipent restent encore de l’ordre de la science-fiction. Ainsi, la plateforme ne repose pas sur les quatre pneus sphériques omnidirectionnels. Enfermés dans une sorte de cage, leur rotation était assurée par sustentation magnétique lors de leur présentation par Goodyear en 2016. Une technologie présente sur le train à grande vitesse chinois Maglev et sur divers objets mais qui ne permet pas encore de diriger des véhicules sur différentes directions. En fait, le « Skate » repose sur une plateforme largement inspirée des chariots autonomes présents dans les usines du constructeur. Un petit véhicule bien connu dans le monde industriel, qui a inspiré Citroën pour construire cette plateforme. Cependant, il paraît utile de rappeler que ce concept est une vision, comme son nom l’indique. Son rôle consiste à porter une idée de mobilité urbaine autonome partagée et ouverte. Une idée sur laquelle travaillent d’autres acteurs, à l’image des différents prototypes présentés par la firme Rinspeed ces dernières années.

JPEG - 32.5 ko

Nous vous recommandons

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Reporté depuis deux ans, le salon Rétromobile revient du 2 au 6 février prochains à Paris. L'événement occupera les halls 1, 2 et 3 du parc des expositions de la Porte de Versailles.Le retour de Rétromobile est officialisé. Le salon...

22/10/2021 | AftermarketFleet
Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

Fin des moteurs thermiques : la Fondation Nicolas Hulot appelle à une stratégie claire pour la France

La prolongation du bonus écologique confirmée

La prolongation du bonus écologique confirmée

Plus d'articles