Citroën progresse avec le marché

Jean-Pierre JAGU-ROCHE

Sujets relatifs :

Citroën progresse avec le marché

Citroën progresse avec le marché

La marque aux doubles chevrons devrait occuper près de 14 % du marché VP/VUL à la fin de l’année 2014.

À l’heure du Mondial de l’auto, Philippe Narbeburu, directeur commercial France de Citroën, a décodé les scores de sa marque au sein de l’Hexagone. L’occasion de constater une évolution des ventes en adéquation avec l’avancée positive du marché automobile français. En effet, sur le seul mois de septembre, pour un nombre de jours équivalant à l’année 2013, les immatriculations de voitures et d’utilitaires ont grimpé de + 2 %. Dans le même temps, sur un marché toutes marques où les immatriculations ont augmenté de + 1,5 %, pour 151 101 unités livrées, Citroën s’est accaparée une part de marché globale de 13,64 % (en amélioration de + 0,25 %). Sur les neuf premiers mois de l’année, il estime que les volumes des ventes chevronnées ont grimpé de + 1,7 % dans un marché total en évolution de + 2 %. Cela représente une part de marché de 13,9 %. Par ailleurs, il souligne la stabilité de la présence de Citroën sur le créneau des utilitaires, avec une part de marché cumulée de 16,5 % pour la période de janvier à septembre.

Chez les particuliers

Les scores de la marque ont progressé de + 6,8 % sur le segment stratégique des particuliers. Ce secteur génère la moitié des achats automobiles de notre pays et se serait relevé de 0,9 % environ. Les chevrons font donc six fois mieux que cette tendance ! Il s’agit là des ventes les plus profitables, mais aussi celles qui incarnent le fondement même de la demande. « Nous avons la confirmation que notre offre de modèles est attractive, composée de produits qui séduisent par leur coût d’usage, et qui coïncident efficacement avec les attentes du public… » Et de saluer, au passage, le lancement réussi de la C1, de la C4 Cactus. Le constructeur a déjà enregistré 8 000 commandes sur ce dernier modèle avec, à la clé, un taux de conquête de 40 % considéré comme important au regard du niveau élevé de la fidélisation des automobilistes qui optent pour les chevrons. Dans la foulée, ce manager se félicite des résultats obtenus par la C3 qui, avec la Cactus, sont bien installés sur le podium des huit modèles les plus demandés en France. Sans oublier de mettre en lumière les nouveaux blocs moteurs BlueHDi placés sous les capots de la marque. Ces derniers se caractérisent par leurs faibles niveaux en consommation en carburant (entre 3 et 4 litres/100 kms), par leurs taux limités d’émissions de CO2 (entre 79 et 102 grammes/km).

Côté réseau

Dernier joker de nature à alimenter la dynamique actuelle de Citroën : un réseau particulièrement mobilisé, en dépit d’une marge de rentabilité sur chiffre d’affaires HT qui flirte à peine avec l’équilibre… mais où la culture du service ne cesse de se développer. Qualification de l’image de marque oblige, l’adoption d’un programme baptisé « Citroën et vous » semble payant. Il porte sur plusieurs promesses du constructeur et des distributeurs : restituer une voiture dont l’état de propreté doit être totalement assuré après un passage en atelier, ne pas engager de travaux supplémentaires en service après-vente sans accord express d’un consommateur, rappeler sous 24 heures en cas d’insatisfaction, proposer systématiquement une assistance de dépannage et de remorquage. Enfin, un site internet baptisé www. Citroënadvisor.fr permet désormais à chaque conducteur de donner son sentiment sur la qualité des produits. Au terme de l’année en cours, le patron du commerce France de la marque considère que Citroën devrait afficher un taux d’occupation de 13,9 à 14 % sur un marché VP/VUL de quelque 1 850 000 immatriculations (en progression de 2 % environ). Objectif à confirmer !

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

Plus d'articles