Citroën sauvé par la C3 en août

Citroën sauvé par la C3 en août

Les ventes de Citroën reposent en grande partie sur la C3.

© Maison Vignaux @ Continental Productions

Les ventes de Citroën au mois d’août sont restées stables sur un marché en hausse de 3,8 %. Un résultat qui synthétise une hausse de 7,3 % de l’activité VP et une baisse de 20,4 % de l’activité VU. Au final, la marque est sauvée par une C3 bien peu rémunératrice.

Citroën présente des résultats stables au mois d’août, avec 12 104 véhicules vendus. Un bilan qui regroupe une hausse de 7,3 % de l’activité VP et une chute de 20,4 % de l’activité VU. La marque a immatriculé 9 568 voitures particulières et 2 536 véhicules utilitaires. Au-delà de ces données globales, les ventes reposent essentiellement sur la C3, qui a représenté 5 450 unités. La deuxième meilleure vente de Citroën le mois dernier a été la C4, avec 1 400 exemplaires. Le C5 Aircross est péniblement arrivé à 1 050 immatriculations, juste devant le C3 Aircross (1 010 unités).

Des SUV à la peine

Sur un marché favorable aux SUV des segments B et C, Citroën ne parvient pas à séduire avec ses C3 Aircross et C5 Aircross. Les résultats de ces deux modèles restent décalés par rapport aux scores des leaders du marché. Cependant, le SUV de segment C afficherait un « très bon niveau de commandes », selon Jérôme Gautier, directeur de Citroën France. Selon le dirigeant, « l’excellent accueil de la grande routière C5 X » ainsi que « le succès de notre gamme de VUL augurent une belle fin d’année ». Pour le moment, les immatriculations de C5 X ne représentent que 166 unités en août et 1 483 depuis son lancement. De leur côté, les utilitaires chutent tous en volumes au mois d’août comme sur les huit premiers mois de l’année. Seule la part de marché de la marque augmente, dans un contexte de marché encore moins bien orienté.

Nous vous recommandons

L’industrie automobile demande à l’Europe d’accepter les carburants propres après 2035

L’industrie automobile demande à l’Europe d’accepter les carburants propres après 2035

Dans un courrier commun, les constructeurs automobiles, les équipementiers et les compagnies pétrolières demandent à l’Union européenne d’accepter les carburants non fossiles, renouvelables et synthétiques après 2035. Le...

Alfa Romeo France débute le Tonale Tour

Alfa Romeo France débute le Tonale Tour

Citroën recharge Ami sur les lampadaires londoniens avec Ubitricity

Citroën recharge Ami sur les lampadaires londoniens avec Ubitricity

Thierry Plantegenest (Renault VU) : « Le Renault Trafic E-Tech vise les pros en périphérie »

Vidéo

Thierry Plantegenest (Renault VU) : « Le Renault Trafic E-Tech vise les pros en périphérie »

Plus d'articles