Club : les gestionnaires doivent s'adapter aux nouvelles contraintes fiscales

Hélène Faucher

Sujets relatifs :

,
Club : les gestionnaires doivent s'adapter aux nouvelles contraintes fiscales

Club : les gestionnaires doivent s'adapter aux nouvelles contraintes fiscales

Top départ de la troisième saison du Fleet & Mobility Managers Club, avec pour premier thème : comment arbitrer votre car policy en fonction des nouvelles contraintes fiscales ?

Coup d’envoi d’une nouvelle saison pour le Fleet & Mobility Managers Club. Pour lancer cette troisième année, la rédaction de L’Automobile & L’Entreprise et le comité d’experts du club (composé d’Olivier Fricaudet de Coca-Cola, d’Hervé Foucard de la Mairie de Paris, de Jean Zermati d’Orange et d’Émeline Chevaleyre de Sanofi) ont choisi un thème qui ne laisse personne de marbre : comment arbitrer votre car policy en fonction des nouvelles contraintes fiscales ?

Les responsables de parc ont validé le sujet puisque cette première rencontre du club a fait salle comble avec 80 participants. Le rendez-vous était donné à l’hôtel Le Marois, dans le 8e arrondissement de Paris. Pour débattre sur cette problématique, trois intervenants étaient conviés : Maxime Sartorius, expert en gestion de parc chez Direct Fleet, Lorelei Limousin, responsable des politiques climat/transport chez Réseau Action Climat, et Stéphane Copie, président de la commission opérations au sein du Syndicat national des loueurs de voitures en longue durée.

L’essence comme option

Premier point du débat, identifier les différentes mesures à venir : durcissement du barème du malus à partir de 120 g/km de CO2, suppression du bonus de 1 000 euros pour les véhicules hybrides rechargeables, alignement de la fiscalité entre l’essence et le diesel sur quatre ans et augmentation de la récupération de la TVA sur l’essence, qui passe à 20 %. Très vite, la discussion s’est orientée autour du choix entre l’essence et le diesel mais aussi autour de la nouvelle norme d’homologation WLTP, que la moitié de la salle a avoué ne pas réellement connaître. La soirée s’est terminée sur l’intervention de Lorelei Limousin, qui a rappelé l’importance de la lutte contre le réchauffement climatique et encouragé les responsables de parc à opter pour de nouvelles formes de mobilité.

Nous vous recommandons

FMMC : De la bonne gestion des infrastructures de recharge

Événement

FMMC : De la bonne gestion des infrastructures de recharge

Poursuivant la saison 2021-2022 du Fleet & Mobility Managers Club, L'Automobile & L'Entreprise s'est attardé sur le dossier sensible de la recharge en s'interrogeant notamment sur l'opportunité d'implanter des bornes aux domiciles des...

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Le Gouvernement débloque 100 millions d'euros pour accompagner la filière auto dans ses mutations

Sécurité routière : Marie Gautier-Melleray cède sa place à David Julliard

Nomination

Sécurité routière : Marie Gautier-Melleray cède sa place à David Julliard

Plus d'articles