CNPA : 120 ans au service des professionnels de l'automobile

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

, ,
CNPA : 120 ans au service des professionnels de l'automobile

Après 120 années d'existence le CNPA change de nom et devient Mobilians

© Mobilians

Le 26 janvier 2022, le Conseil National des Professionnels de l'Automobile entame une nouvelle ère de son existence et de son action au services des professionnels de l'automobile. Face à la transformation révolutionnaire de l'automobile et de l'ensemble des métiers de la filière aval, un changement de nom s'imposait pour coller au mieux à cette nouvelle filière en pleine reconstruction sous l'impulsion de la trajectoire carbone zéro et des nouvelles mobilités. 

Le 26 janvier 2022, Francis Bartholomé président national du CNPA et Xavier Horent son délégué général ont révélé la nouvelle identité du CNPA : Mobilians.

Retour sur 120 années d'existence

C’était en 1902, à Paris, rue Léonard de Vinci qu'est né le CNPA. "Des entrepreneurs, audacieux, inventifs, « risque-tout », ont tissé un fil ininterrompu d’engagements tout en reliant une communauté de métiers au grand roman national de l’automobile", rappelle Xavier Horent.

Et pour la petite histoire, votre magazine lui-même Auto Infos existe depuis 76 ans. Il est né avec en 1945 en lien avec le CNPA. Autant d'années d'un partenariat gagnant-gagnant avec le syndicat des professionnels de l'automobile.

Du CSCA au CNPA en 1990

Le premier syndicat patronal de la réparation et de l’entretien, la Chambre Syndicale du Commerce de l’Automobile - CSCA - était né - dans le prolongement de la fondation de l’Automobile Club de France, à l’origine du code de la route, et d’autres institutions liées au secteur, au sein desquelles l’industrie, le commerce et les services ont, un temps, siégé côte à côte.

"Parallèlement, de grandes branches, telles que la métallurgie, la plasturgie, le caoutchouc, la chimie ou, précisément, la distribution et les services, se structureront en s’ordonnant autour des produits, des spécificités professionnelles et des qualifications. Autant d’éléments qui ont fixé progressivement le paysage dit conventionnel, à partir duquel des politiques mutualisées ont pu se déployer au bénéfice des entreprises et de leurs salariés dans les domaines de la formation, puis des retraites, et enfin de la prévoyance et de la santé".

Inscrit dans cette dynamique, la CSCA adoptera plusieurs appellations, tour-à-tour CNCA, CSNCRA et finalement le CNPA. Onze présidents nationaux s’y sont succédé tout en participant activement au CNPF ou à la CGPME de l’époque, de René BERNASCONI à aujourd’hui. La chambre patronale fondera, avec ses partenaires sociaux, les principales institutions paritaires, centres de formation d’apprentis et écoles de la Profession, telles le GARAC.

"Il faut au contraire se réapproprier notre histoire pour mieux se projeter : c’est le projet de MOBILIANS", Xavier Horent délégué général du CNPA. 

1990, c’était aussi la date du lancement du CNPA, qui reprenait le flambeau des organisations qui l’avaient précédé depuis 1902, et de son installation au sein d’un nouveau siège national à Suresnes. Au moment où l’on pensait célébrer « la Fin de l’Histoire » dans le monde, le « Conseil National des Professions de l’Automobile » disait la « révolution tranquille » conduite par son président, Jean PUIJALON. L’objectif, réussi, était de transmettre une organisation patronale mûre et solidement ancrée, apte à passer le cap redouté des années 2000.

Comme le rappelle Xavier Horent, cette longévité du CNPA ne doit rien au hasard. "Elle relate un étonnant récit qui se confond avec ce que l’automobile a fait surgir dans la société française. C’est d’abord, ne l’oublions pas, celui d’une aventure humaine. C’est aussi la mythologie d’une révolution permanente dont on a banalisé la nature extraordinaire avec sa part d’épopées, de ruptures, d’alliances, d’exploits techniques, d’inestimables progrès collectifs et de possibilités nouvelles au long de ces décennies. Le « garagiste de Loudun », titulaire d’un brevet élémentaire, René MONORY, l’avait parfaitement compris en accédant à la présidence du Sénat en 1992".

Nous vous recommandons

La flotte de Vorwerk France s'enrichit d'une centaine d'Audi Q3

Vu sur les réseaux sociaux

La flotte de Vorwerk France s'enrichit d'une centaine d'Audi Q3

Les collaborateurs du fabriquant du célèbre robot de cuisine Thermomix viennent de recevoir leurs nouveaux Audi Q3 de fonction.Les entrées et sorties de véhicules dans les parcs d'entreprise se poursuivent. Après la réception par le...

24/06/2022 | FlottesSUV
Suzuki renouvelle sa confiance à ALD Automotive pour son offre de LLD Suzuki Lease

Suzuki renouvelle sa confiance à ALD Automotive pour son offre de LLD Suzuki Lease

Abonnement automobile : Leasys Rent ajoute les Tesla Model 3 et Model X à son offre CarCloud

Abonnement automobile : Leasys Rent ajoute les Tesla Model 3 et Model X à son offre CarCloud

ALD Automotive veut « révolutionner » le véhicule d'occasion grâce à la location longue durée

ALD Automotive veut « révolutionner » le véhicule d'occasion grâce à la location longue durée

Plus d'articles