Comité interministériel de la logistique : accélérer la décarbonation du TRM

Comité interministériel de la logistique : accélérer la décarbonation du TRM

Le gouvernement va analyser l’opportunité et les conditions d’une expérimentation de l’éco-combi en France.

Lors du troisième Comité interministériel de la logistique, le gouvernement a présenté sa stratégie qui tient en huit points clés, dont l’accélération de la décarbonation du mode routier du transport de marchandises. À cette fin, le concept d’éco-combi va être étudié pour être appliqué en France.

Roland Lescure, ministère délégué chargé de l’Industrie, Clément Beaune, ministre délégué chargé de Transports et Anne-Marie Idrac, présidente de France Logistique ont tenu, le 12 décembre dernier, le troisième Comité interministériel de la logistique (Cilog). Le rendez-vous a été l’occasion de présenter la stratégie nationale de logistique qui dessine les grandes orientations que l’État propose en la matière.

Huit objectifs clés

La feuille de route compte huit grands objectifs :

  • Doter durablement la filière logistique d’une gouvernance structurée.
  • Mettre en place les chaînes logistiques au service de la reconquête industrielle nationale et européenne.
  • Améliorer la compétitivité de la chaîne logistique pour relocaliser les bassins de productions au plus près des bassins de consommation.
  • Créer des champions mondiaux de l’innovation logistique.
  • Utiliser le foncier pour favoriser des chaînes logistiques plus écologiques.
  • Augmenter l’utilisation des modes les plus écologiques et articuler les différents modes de transports.
  • Soutenir des solutions locales pour une logistique du dernier kilomètre plus durable.
  • Accélérer la décarbonation du mode routier du transport de marchandises.

Sur ce dernier point, il est question de fixer un calendrier pour le déploiement des différentes solutions avec un indicateur : plus de 10 % des immatriculations neuves de poids lourds en 2025 non diesel fossile. Il s’agit de même d’assurer le financement de cette transition avec des aides gouvernementales basées sur des appels à projets.

Les ministres ont également annoncé plusieurs mesures attendues par la profession, notamment la mission confiée à l’Inspection générale de l'environnement et du développement durable (IGEDD) pour analyser l’opportunité et les conditions d’une expérimentation de l’éco-combi (60 tonnes via différentes combinaisons de remorques) sur le territoire national.

France Logistique se dit satisfaite de cette stratégie qui fournit de manière structurante une vision de référence ambitieuse pour tous les acteurs. Elle a néanmoins indiqué rester très attentive à la concrétisation opérationnelle de cette stratégie, notamment à propos des nouveaux financements pour les poids lourds décarbonés « qui doivent être annoncés rapidement avec des moyens suffisants pour couvrir les besoins et encourager la production par les industriels. La décarbonation massive de la filière supposera également un plan de mise en œuvre de la distribution des énergies propres pour les véhicules lourds. »

Nous vous recommandons

Paccar enregistre des bénéfices records

Paccar enregistre des bénéfices records

La société mère de DAF annonce des revenus et un bénéfice net record en 2022.La vente des nouveaux modèles DAF, Peterbilt et Kenworth, permet à Paccar de dresser un très bon bilan de l'année 2022, avec au total la livraison de 185...

26/01/2023 | DAF Trucks
Imbroglio autour du B100 et de la vignette Crit’Air 1

Imbroglio autour du B100 et de la vignette Crit’Air 1

Allison Transmission noue un partenariat avec Nikola pour le test de véhicules électriques

Allison Transmission noue un partenariat avec Nikola pour le test de véhicules électriques

La FNTR s’active sur le sujet de la santé au travail

La FNTR s’active sur le sujet de la santé au travail

Plus d'articles