Vidéo

Distribution automobile : Hyundai n'a pas encore tranché entre contrat d'agent ou distribution sélective

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

, ,
Distribution automobile : Hyundai n'a pas encore tranché entre contrat d'agent ou distribution sélective

La marque Hyundai a commercialisé plus de 86% de véhicules électrifiés en 2021.

© Auto Infos

Entretien avec le président de Hyundai Motor France qui revient sur les bons résultats de la marque en 2021 malgré la crise des semi-conducteurs. Le dirigeant aborde également le futur de la distribution automobile rappelant que le constructeur n'a pas encore fait son choix entre distribution sélective et contrat d'agent pour son réseau. 

Interview Lionel French Keogh président de Hyundai Motor France

Avec une part de marché de 2,7% en France, la marque Hyundai poursuit sa belle croissance comme c’est le cas depuis plusieurs années, tout en récoltant les fruits de son positionnement technologique.  « L’année 2021 nous a permis de nous inscrire dans le développement technologique de la marque », a rappelé Lionel French Keogh président de Hyundai Motor France. 

86,9% de ventes électrifiées en 2021

Au niveau des énergies, la marque bénéficie de cette avance technologique tant sur l’ensemble des véhicules électrifiés. Ce qui permet à la marque de réaliser 86,9% de ses ventes avec des voitures électrifiées contre un marché à 35%. Le best-seller de la marque, le Tucson positionné sur le segment C-SUV, il représente 17 911 unités en 2021 pour une part de marché de 5,4% contre 2,8% en 2020.  Au niveau du réseau, la rentabilité s’établit à 1,7% contre 1,14% en 2020 et 1,73% en 2019. A noter l’investissement dans les chargeurs avec une borne de 50 kW et une borne de 22 kW a minima. Des bornes qui seraient ainsi ouvertes au public.

Cap sur les 50 000 immatriculations

En 2022, la marque affiche les mêmes ambitions au niveau des nouveautés produits. Hyundai bénéficiant d’une offre très large en véhicules électrifiés et notamment le segment des SUV. L’ioniq 6 viendra compléter la gamme Ioniq cette année avec une carrosserie berline.

Comme annoncé la semaine dernière, le groupe Hyundai a créé un joint-venture avec CGI Finance, filiale de Société Générale, pour l’ensemble des financements B2C et B2B. Un accord signé pour faire face aux enjeux de la mobilité. Même si le mois de janvier commence lentement, la marque vise cette année 50 000 immatriculations en 2022 en France. Cela représente un objectif de 85% de véhicules électrifiés et une part de 25% dans le B2B.

Contrat d'agent ou distribution sélective : aucune décision prise pour l'instant

A la question du choix éventuel d'un contrat d'agent pour son réseau dans l'avenir, Lionel French Keogh rappelle sans détour que le contrat d'agent a des avantages mais aussi des inconvénients notamment dans le contrôle de la valeur de reprise. Il rappelle aussi que la distribution automobile doit tout de même changer de business model. Aucune décision n'est prise au niveau européen pour l'instant dans l'un ou l'autre sens. Des annonces pourraient être faites au cours de l'été 2022.

"La position européenne de Hyundai devrait être tranchée d'ici l'été prochain"

"Aujourd'hui, la position européenne n'a pas été validée sachant qu'il reste une incertitude par rapport aux décisions de l'Union européenne", rappelle Lionel French Keogh. 

"Le contrat d'agent va dans une logique de contrôle des prix et de la donnée client mais c'est toujours partiel car il n'y a aucune marque qui ne traite la valeur de reprise. C'est un pan important du prix en dehors du prix de vente. Au niveau de la data, elle est largement partagée entre les réseaux et nous-mêmes sans que cela ne pose de problème". Et d'ajouter : "Pourtant, on ne peut pas continuer à travailler comme avant tant au niveau de la consommation digitale que des nouvelles mobilités. C'est un sujet complexe. On devrait avoir tranché d'ici à l'été prochain".

Nous vous recommandons

Le patron de Renault, Luca de Meo, s'installe à la présidence de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA)

Nomination

Le patron de Renault, Luca de Meo, s'installe à la présidence de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA)

À compter du 1er janvier 2023, Luca de Meo, CEO de Renault Group prendra les rênes de l'ACEA.L'ACEA a désigné son nouveau président. Le Conseil d'administration de l'Association européenne des constructeurs d'automobiles a choisi de...

Izmocars recrute Jean-Charles Cadon en tant que directeur digital Retail

Nomination

Izmocars recrute Jean-Charles Cadon en tant que directeur digital Retail

Clotilde Delbos quitte Renault Group

Nomination

Clotilde Delbos quitte Renault Group

Cérémonie de remise de diplômes au Garac

Chronique

Cérémonie de remise de diplômes au Garac

Plus d'articles