Comment La Poste accélère le verdissement de sa flotte de véhicules ?

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Comment La Poste accélère le verdissement de sa flotte de véhicules ?

La Poste donne une forte impulsion à son plan de verdissement de flotte, avec 600 millions d'euros à la clé.

© La Poste

Confirmant viser le zéro émission nette de gaz à effet de serre en 2030, La Poste renforce ses efforts pour atteindre son but, en doublant le nombre de ses véhicules électriques d’ici à 2025 et en décarbonant le transport moyenne et longue distance, afin de réaliser 50 % des kilomètres parcourus en énergie bas carbone dès 2030. Explications.

Dans le cadre de son plan stratégique 2030, qui doit réaliser une trajectoire de baisse des émissions de - 30 % d’ici à 2025 et atteindre le zéro émission nette de gaz à effet de serre en 2030, dans le fil de l’Accord de Paris, La Poste annonce qu’elle va doubler le nombre de ses véhicules électriques d’ici à 2025 et décarboner le transport moyenne et longue distance afin de réaliser 50 % des kilomètres parcourus en énergie bas carbone dès 2030. Ce programme bénéficie d’une enveloppe budgétaire de 600 millions d’euros.

Le groupe rappelle qu’il a déjà réduit son empreinte carbone de 32 % depuis 2013, dans le cadre de son activité colis. Il exploite notamment une grande flotte de véhicules électriques avec 35 000 véhicules, dont 18 000 vélos et 7 000 véhicules utilitaires.

8 000 nouveaux VU électriques vont rejoindre la flotte de La Poste

D’ici à 2025, La Poste va donc consacrer 200 millions d’euros à la poursuite du verdissement de sa flotte de véhicules utilitaires. Sur le premier et le dernier kilomètre, La Poste mise sur l’électrique pour réduire son impact carbone. Elle va doubler son parc de véhicules en faisant l’acquisition de 8 000 véhicules utilitaires électriques supplémentaires et en déployant nouveaux 1 000 vélos cargos (contre 125 aujourd’hui).

« Avec ces 15 000 véhicules électriques, une livraison Colissimo sur deux sera décarbonée dès 2025 en France et 100 % des livraisons Colissimo seront décarbonées non seulement dans les zones à faibles émissions (ZFE), mais aussi dans les principales agglomérations », souligne un porte-parole du groupe.

Investissements massifs sur les camions électriques et à hydrogène

La Poste va aussi investir 400 millions d’euros afin de convertir sa flotte de poids lourds aux énergies bas carbone et d’accompagner ses 600 transporteurs partenaires dans leur transition. Afin de réduire de manière significative les émissions liées au transport et agir sur l’écosystème, La Poste prend un engagement fort : « D’ici à 2030, grâce à la conversion progressive du transport routier, 50 % des kilomètres parcourus par La Poste en France le seront en poids lourds bas carbone ».

Et à partir de 2030, La Poste prévoit une accélération de l’utilisation des énergies électriques (pour les liaisons moyenne distance, 250-400 km) et hydrogène (pour les liaisons longue distance, plus de 400 km) dans ses transports.

Le biogaz comme SAS de transition

Dans un premier temps, de 2022 à 2030, La Poste s’appuiera sur les énergies de transition aujourd’hui disponibles : les biocarburants et le biogaz. La Poste privilégiera ainsi le biocarburant hexagonal en utilisant majoritairement du B100 issu du colza français et déploiera huit stations d’avitaillement de biogaz réparties sur le territoire sur ses plateformes industrielles.

Nous vous recommandons

Clément Beaune, nouveau ministre des transports, attendu par l’Union TLF

Clément Beaune, nouveau ministre des transports, attendu par l’Union TLF

L’Union TLF salue la nomination de Clément Beaune au poste de ministre délégué chargé des Transports, très attendu pour définir en concertation avec la filière une feuille de route ambitieuse, réaliste et en phase avec les moyens...

06/07/2022 | Union TLF
Transalliance opte pour des camions au gaz Scania

Transalliance opte pour des camions au gaz Scania

 Gefco France a converti sa flotte de porte-voitures « zones longues » à la norme Euro 6

Gefco France a converti sa flotte de porte-voitures « zones longues » à la norme Euro 6

Geodis boucle le rachat de Keppel Logistics

Geodis boucle le rachat de Keppel Logistics

Plus d'articles