Comment les conducteurs vivent-ils l'expérience de l'électrique ?

Comment les conducteurs vivent-ils l'expérience de l'électrique ?

Afin d’atténuer les craintes concernant le véhicule électrique, Opteven propose un ensemble de services.

Rouler en véhicule électrique ne rime pas toujours avec sérénité à en croire une étude menée par le garantisseur Opteven. L’usure de la batterie, le manque d’autonomie et les moyens de recharge, pas toujours à la hauteur, sont sources de tracas.

Près de 621 000 véhicules 100 % électriques roulent en France. Mais quelle expérience ont les conducteurs de ce type de véhicule, en particulier autour de l’autonomie et la recharge ? C’est la question à laquelle s’est intéressé le garantisseur Opteven dans le cadre d’une étude réalisée en avril dernier où 1 000 propriétaires de véhicules électriques ont été sondés.

La batterie, à travers son usure et son autonomie, mais aussi son recyclage, est une source de préoccupation pour 69 % des propriétaires qui y portent une attention particulière. « L’obsolescence de la batterie devient le premier sujet de préoccupation pour les propriétaires d’un véhicule de plus de 18 mois », souligne Guillaume Cazenave, directeur marketing chez Opteven. L’étude montre que près de 50 % des conducteurs constatent une perte d’autonomie et que 58 % ne connaissent pas la durée de garantie de leur batterie. Le niveau d’autonomie minimum est pour eux de 150 km.

« Il y a trois phases dans la dégradation de l’autonomie de la batterie avec une perte de l’ordre de 5 % les dix-huit premiers mois. Cette détérioration ralentie par la suite avec une chute de 1 à 2 % par an. Bien plus tard, on constate une chute rapide », précisent les experts de chez Moba.

Les conducteurs de VE ne sont pas sereins lorsqu’ils doivent effectuer de longs trajets ou mal planifiés. Une autonomie de moins de 20 % et le fait d’avoir à faire à des bornes hors service sont source d’appréhension. « Des inquiétudes qui s’estompent avec le temps et l’expérience de son véhicule », tempère néanmoins Guillaume Cazenave.

Cette étude relève par ailleurs que 53 % des personnes interrogées ont rencontré un problème concernant la batterie de leur véhicule électrique, dont 32 % liés à la charge (dysfonctionnement de la batterie ou des câbles). La majorité des propriétaires rechargent plusieurs fois par semaine leur véhicule électrique et, parmi eux, 46 % tous les jours. Il convient de souligner que 60 % d'entre eux rechargent principalement à leur domicile et 30 % n’utilisent jamais les réseaux publics. La moitié des propriétaires interrogés ont rencontré un problème au moment de la recharge principalement sur un lieu public ou au travail. Quant aux problèmes de charge sur les bornes individuelles, ils doubleraient au bout d’un an, selon les automobilistes interrogés.

Opteven souhaite apporter de la réassurance

Afin d’atténuer les craintes, le garantisseur propose un ensemble de services comme la prise en charge de la réparation ou le remplacement de la batterie électrique à hauteur de 5 000 euros TTC (au-delà de 8 huit ans et 160 000 km), le remorquage vers une borne en cas de panne d’électricité et la vente de carte universelle de recharge prépayées. Lorsque le véhicule n’est pas assez chargé, Opteven peut commander un taxi pour assurer le déplacement. La société peut également mettre à disposition un véhicule thermique. Dernièrement, le garantisseur a passé un accord avec la start-up Moba pour certifier l’état de santé de la batterie. Pour toutes souscriptions aux offres d’Opteven, les vendeurs de garantie bénéficieront d’un mini boitier, d’une valeur de 140 euros, incluant la première utilisation pour certifier l’état de santé de la batterie, ceci afin de rassurer les acheteurs de VE d’occasion et de justifier de la valeur marchande du véhicule.

En 2022, en France, la part des VO électriques représente 1,41 % des ventes, une part encore minime mais qui tend à croître selon les estimations, avec un marché qui évolue de 50 % tous les ans. Ce taux pourrait atteindre autour des 10 % en 2025, voire le double en 2030.

Nous vous recommandons

JMP Auto-Services remporte le jeu-concours « Gagnez un garage »

JMP Auto-Services remporte le jeu-concours « Gagnez un garage »

Organisé par la FNA avec le soutien de la Fiev, dans le cadre de l’édition 2022 du salon Equip Auto, le jeu-concours « Gagnez un garage » a été remporté par Jean-Marc Peregot, gérant de la société JMP Auto-Services basée à...

02/12/2022 | Equip AutoFNA
Retail Renault Group reprend les sites Renault, Dacia et Motrio de Libourne

Retail Renault Group reprend les sites Renault, Dacia et Motrio de Libourne

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Asysum dévoile ses ambitions pour 2023

Asysum dévoile ses ambitions pour 2023

Plus d'articles