Commerce et services de l'automobile : l'espoir de la fin d'une chute

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

Commerce et services de l'automobile : l'espoir de la fin d'une chute

Commerce et services de l'automobile : l'espoir de la fin d'une chute

Lors de la présentation de son baromètre pour le quatrième trimestre 2013, le CNPA livre quelques chiffres qui montrent un ralentissement de la chute du chiffre d’affaires des professionnels du secteur. L’espoir pour 2014 serait au moins une stabilisation de ces reculs dans la vente et les ateliers.

"Nous allons très certainement arrêter de chuter" a commenté Patrick Bailly président du CNPA. "Mais les conditions du éventuel rebond sont encore très incertaines".

Si l’on fait abstraction du mois de décembre 2013 où tous les chiffres démontrent qu’au niveau du VN comme du véhicule d’occasion avec les véhicules de moins d’un an, les firmes automobiles ont poussé un grand nombre de ventes dites "tactiques", le dernier trimestre de l’année fait ressortir de meilleurs chiffres que les mois précédents.

En effet, après un troisième trimestre atone, l’activité manufacturière s’est bien redressée au cours de l’automne. Ce dynamisme provient du rebond de l’investissement des entreprises en services et des
exportations en produits manufacturiers, qui avaient chuté au troisième trimestre. En outre, les ménages, malgré le niveau très élevé du chômage, ont anticipé certaines dépenses en raison du
déblocage de l’épargne salariale, du durcissement du bonus/malus automobile et de la hausse des taux de TVA au 1er janvier 2014.

Pour les entreprises du commerce et des services de l’automobile, ce quatrième trimestre confirme que le pire a été atteint. Après trois ans de baisse consécutive, le chiffre d’affaires global (vente + après-vente) des professionnels de l’automobile enregistre enfin une hausse à un an d’intervalle (+ 1,5 %). Sur l’ensemble de l’année 2013, le secteur accuse un repli de l’ordre de – 1,5 % par rapport à 2012.

La bonne orientation des affaires provient essentiellement des résultats issus de la vente de voitures neuves. En effet, après une longue période très difficile, le chiffre d’affaires correspondant enregistre une progression sensible des ventes : + 6 % durant l’automne. Pour sa part, le marché de l’occasion s’inscrit quasiment à l’identique à un an d’intervalle. Dans ce contexte, les marges demeurent négatives mais la part des professionnels les déclarant en baisse se réduit.

L’activité après-vente, quant à elle, se dégrade encore lors des trois derniers mois de l’année : - 1,5 %, après un été en recul un peu plus modéré. En 2013, l’entretien-réparation perd 2 % comparé à 2012. Cette dégradation n’est pas bon signe pour la participation de l’après-vente à la couverture des frais fixes d’une affaire qui oscille désormais en-dessous de 50% contre des taux proches de 70% il y a encore quelques années.

La situation pour les professionnels des véhicules industriels a été exceptionnelle ce trimestre, compte tenu de l’anticipation de l’entrée en vigueur de la norme d’émissions Euro 6, désormais obligatoire. Leur chiffre d’affaires global progresse de plus de 10 % et ce, uniquement grâce aux ventes de véhicules.

Sur l’emploi, les responsables d’entreprises procèdent aux derniers ajustements de l’année : les départs ont été un peu plus nombreux que les embauches. Globalement, l’année 2013 enregistre une perte de 4.000 salariés (après 5.700 en 2012).

Nous vous recommandons

L’ECG réclame des garanties de volume aux constructeurs automobiles

L’ECG réclame des garanties de volume aux constructeurs automobiles

L’Association européenne de la logistique des véhicules, qui réunit les acteurs les acteurs du transport des véhicules finis, demande des garanties aux constructeurs pour ne pas sombrer à cause de la baisse des flux liés à la baisse...

08/12/2021 | FleetTransport PL
AICE : découvrez le palmarès 2021 du parcours client automobile

AICE : découvrez le palmarès 2021 du parcours client automobile

Stellantis entame sa mue vers la fourniture de services à distance

Stellantis entame sa mue vers la fourniture de services à distance

Essai - Tesla Model Y : « very good trip »

Essai - Tesla Model Y : « very good trip »

Plus d'articles