Continental poursuit ces essais de pneus dédiés aux bus électriques

Jean-Marc Gervasio
Continental poursuit ces essais de pneus dédiés aux bus électriques

Continental poursuit ces essais de pneus dédiés aux bus électriques

Le manufacturier allemand Continental et le constructeur de bus électrique VDL Bus & Coach travaille conjointement pour la mise au point de premiers prototypes de pneus, actuellement en phase de test sur le Contidrom, la piste d’essai de Continental.

Comme le font les constructeurs automobiles en adaptant leur production aux enjeux de la mobilité électrique, les fabricants de pneumatiques doivent eux aussi élaborer de nouveaux concepts pour intégrer les paramètres de cette nouvelle forme de propulsion. C’est le cas, par exemple, pour le développement de pneumatiques spécifiques pour les bus de ville électriques pour lequel Continental et le constructeur VDL Bus & Coach ont mis en commun leur expertise.

« Comme pour tous les véhicules électriques, ces pneus pour bus doivent absorber un couple élevé au démarrage et à l’accélération », explique Ben Hudson, ingénieur de l’automobile pour Continental Truck Tires. Mais d’autres paramètres entrent en ligne de compte dans le cas des pneumatiques des bus de ville électriques, qui vont bien au-delà des défis rencontrés lors de précédents projets sur VE : « En centre-ville en particulier, le silence de circulation du véhicule est essentiel. Le bruit du contact entre le pneu et la route ne doit pas gâcher le confort apporté par la motorisation électrique », précise Ben Hudson. La décélération des bus électriques dans le trafic urbain est un élément clé du processus de « récupération » d’énergie. Le moteur électrique agit ici comme un alternateur entraîné par la décélération du bus, qui produit de l’énergie permettant de recharger la batterie. Ce dispositif améliore considérablement l’autonomie du véhicule mais par rapport aux systèmes classiques de gestion du freinage, la récupération d’énergie soumet les pneumatiques de l’essieu moteur à de plus fortes contraintes.

Les pneus des bus électriques doivent donc absorber de plus fortes sollicitations que les pneumatiques équipant les bus à moteur thermique. « Il leur faut pourtant garantir un kilométrage identique et répondre aux mêmes normes de sécurité que les pneus des bus à motorisation conventionnelle », explique l’ingénieur. Sur le plan technique, il n’est pas évident de trouver l’équilibre entre kilométrage, tenue de route et performance du freinage. « Nous devons intégrer de nouvelles contraintes », ajoute-t-il, « mais nous n’accepterons aucun compromis sur la fiabilité ou l’efficacité du freinage. La sécurité reste notre priorité ».

Nous vous recommandons

Webfleet Solutions et Bridgestone surveillent la pression des pneus

Webfleet Solutions et Bridgestone surveillent la pression des pneus

Le télématicien et le pneumaticien annoncent l’avènement d’une solution de gestion de la pression des pneus des camions et des bus. Conjointement développée et nommée TPMS, celle-ci alerte le chauffeur comme le gestionnaire de...

30/09/2021 | Poids lourd
Continental relance le segment des pneus pleins

Continental relance le segment des pneus pleins

Goodyear DrivePoint~: le contrôle de pression des pneus en toute simplicité

Goodyear DrivePoint~: le contrôle de pression des pneus en toute simplicité

Goodyear présente SightLine

Goodyear présente SightLine

Plus d'articles