Contrairement aux généralistes, les marques auto de luxe ne connaissent pas la crise

Contrairement aux généralistes, les marques auto de luxe ne connaissent pas la crise

Comme 2021, l’année 2022 a été un bon millésime pour les marques auto de luxe.

© Mark Fagelson 2018

Dans un contexte perturbé par des problèmes d’approvisionnement, des conflits géopolitiques en Europe et des pénuries de composants, les constructeurs automobiles de luxe ont affiché une très bonne santé en 2022.

Le luxe ne connaît pas la crise. Ce constat implacable émerge à la suite de la communication des résultats des marques automobiles de luxe enregistrés en 2022. Toutes ont réalisé des ventes records dans le monde et comptent bien poursuivre sur cette voie en 2023.

Porsche

Chez Porsche, les immatriculations ont enregistré une augmentation de 3 % avec 309 884 voitures vendues dans le monde fin 2022. En Europe, le constructeur de Stuttgart a livré 62 685 voitures en 2022, ce qui représente une augmentation de 7 % par rapport à l'année précédente. Sur son marché d'origine qui n’est autre que l'Allemagne, 29 512 clients ont reçu de nouvelles voitures de sport, soit une augmentation de 3 % par rapport à 2021. En Amérique du Nord, Porsche a enregistré 79 260 livraisons, ce qui correspond au niveau de l'année précédente. La Chine enregistre un recul de 2 % avec 93 286 voitures livrées aux clients. Le constructeur justifie cela par les effets du Covid. Enfin, la région des ventes outre-mer et marchés émergents continue de se développer positivement avec des livraisons en hausse de 13 %. Là, 45 141 voitures ont été livrées aux clients en 2022.

À l’instar des années précédentes, les SUV sont les plus vendus en 2022 : 95 604 Cayenne et 86 724 Macan. La Porsche 911 et la sportive Panamera enregistrent respectivement 40 410 livraisons (+5 %) et 34 142 livraisons. En revanche, la Taycan électrique affiche une baisse de 16 % avec 34 801 unités vendues. « La baisse était due aux goulots d'étranglement de la chaîne d'approvisionnement et à la disponibilité limitée des composants », confesse la marque.

Bentley

Bentley Motors a livré 15 174 voitures dans le monde en 2022. Une prouesse pour la marque qui n’a jamais dépassé la barre symbolique des 15 000 unités annuelles. Cette performance souligne donc une hausse des ventes de 4 %  par rapport à celles enregistrées en 2021 (14 659 unités). Le Royaume-Uni représente à lui seul 10 % du volume global du constructeur. « Au cours de ce qui a été une autre année d'imprévisibilité, l'entreprise a surmonté d'importants vents contraires et a fait preuve d'une grande résilience pour réaliser la troisième année consécutive de ventes record. Cela souligne la force de notre marque, notre excellence opérationnelle et la forte demande mondiale par marché et par modèle », commente Adrian Hallmark, président-directeur général de Bentley Motors.

Le SUV de luxe Bentayga reste le modèle le plus vendu de la gamme, représentant 42 % des ventes totales. En outre, les Continental GT et GT Cabriolet ont représenté près d'un tiers des ventes (30 %) tandis que la Flying Spur a atteint 28 % des ventes totales. Notons qu’au Royaume-Uni, les deux tiers des acheteurs ont opté pour la version hybride.

Lamborghini

Pour Lamborghini, la croissance se répète d’année en année. De fait, l’entreprise a livré 9 233 voitures neuves à travers le monde, soit une augmentation de 10 % par rapport aux performances de 2021. Notons que les ventes ont battu des records sur presque tous les marchés clés. Les États-Unis conservent leur position de leader avec 2 721immatricualtions (+ 10 %), suivis par la Chine continentale, Hong Kong et Macao (1 018 voitures unités ; + 9 %), l'Allemagne (808 unités ; + 14 %), le Royaume-Uni (650 voitures ; + 15 %) et le Japon (546 voitures véhicules ; + 22 %). Parmi la gamme, le succès du SUV Urus se confirme (5 367 unités ; + 7 %), suivi de la Huracán (3 113 unités ; + 20 %) et l'Aventador (753 unités livrées).

« Notre tendance à la croissance et au développement se poursuit, et cela montre que notre direction est solide et que nos choix sont judicieux, souligne Stephan Winkelmann, président-directeur général d'Automobili Lamborghini. C'est le produit d'évaluations collectives bien définies qui peuvent produire des résultats cohérents et concrets. Nous avons su gérer avec soin et minutie une prise de commandes extraordinaire, en poursuivant une stratégie claire avec pour objectif premier de maintenir une croissance maîtrisée afin de protéger l'exclusivité de notre marque. 2023 va être une année de défis et de changements que nous sommes prêts à affronter en nous dépassant toujours ».

Rolls-Royce

En 2022, Rolls-Royce a réalisé des volumes de vente record avec un total de 6 021 voitures, soit une hausse de 8 % par rapport à 2021 et ses 5 586 unités. C'est la première fois en 118 ans d’existence que l’entreprise dépasse les 6 000 véhicules neufs livrés sur une période de 12 mois. Le Moyen-Orient est la première région de la marque. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle a ouvert l’an passé un bureau à Dubaï. Les Amériques ont connu une croissance significative en 2022 et restent la plus grande région pour Rolls-Royce, presque tous les marchés réalisant des ventes plus élevées que l'année précédente. La Chine est la deuxième plus grande région de vente de la marque. Enfin, malgré les graves défis géopolitiques qui affectent l'Europe, la région a globalement progressé en 2022 avec des ventes records sur plusieurs marchés, dont le Royaume-Uni et l'Allemagne. La région Asie-Pacifique a également réalisé des ventes plus élevées que jamais.

Bugatti

L'an passé, Bugatti a livré 80 hypersportives à travers le monde, parmi lesquelles la 40e Bugatti Chiron. Alors que Bugatti se lance aujourd’hui dans une nouvelle ère automobile sous la bannière Bugatti Rimac – qui a célébré son premier anniversaire en 2022 – et sous la direction de Mate Rimac, la marque continuera, en 2023 de battre ses performances sur le marché des constructeurs d’hypersportives. « Bugatti ne cessera de proposer les technologies les plus avancées, assure Mate Rimac. À mesure que le monde évolue, Bugatti s’efforce et s’efforcera toujours de rester à la pointe de la performance automobile, du design et de la technologie mais aussi d’offrir le meilleur du savoir-faire. Ettore Bugatti a dit un jour « Si c’est comparable, ce n’est plus Bugatti » : cette vision de la marque est plus vraie aujourd’hui qu’elle ne l’a jamais été et nous sommes très impatients de pouvoir en révéler davantage au cours du second semestre 2023. »

Nous vous recommandons

Le réseau Mazda a signé les objectifs de ventes 2023 de la marque

Le réseau Mazda a signé les objectifs de ventes 2023 de la marque

En visant secrètement plus, Mazda table sur un volume de 10 000 ventes de voitures neuves en France en 2023. Son président Laurent Thézée explique aussi que la marque va aider son réseau au premier semestre pour amorcer un retour à une...

08/02/2023 | ConcessionMarché France
BMW rajeunit les X5 et X6

BMW rajeunit les X5 et X6

Jeep lance la production de l'Avenger, voiture européenne de l'année

Jeep lance la production de l'Avenger, voiture européenne de l'année

Lancia signe son renouveau à Milan

Lancia signe son renouveau à Milan

Plus d'articles