Contrat d'agence : Stellantis temporise sur le calendrier de déploiement en Europe

Contrat d'agence : Stellantis temporise sur le calendrier de déploiement en Europe

Guillaume Couzy et Sandrine Bouvier, respectivement directeur général et directrice e-mobilité de Stellantis France.

© Auto Infos

À l'occasion d'un point annuel mené par Stellantis France, le constructeur a révélé un nouveau calendrier de déploiement de ses prochains contrats d'agence. Deux dates à retenir : janvier 2024 pour les marques premium, soit un report de six mois, et une échéance désormais fixée en 2027 pour les marques généralistes du groupe. Même si les choses ne sont pas présentées ainsi, Stellantis revoit le calendrier de déploiement de cette nouvelle forme de distribution. 

Lors d'un point presse, le 4 janvier 2023 organisé dans les locaux de la Plateforme automobile (PFA) à Paris, Stellantis France a rapidement présenté ses résultats commerciaux pour l'année 2022. Le cœur de cette conférence était plutôt consacré à l'électrification des gammes des différentes marques et surtout au nouveau mode de distribution à travers le contrat d'agent commissionnaire en discussion avec les réseaux. Des discussions souvent tendues entre le constructeur et ses distributeurs depuis deux ans.

Un calendrier décalé de six mois pour les marques premium

À cette occasion, un nouveau calendrier de déploiement de ces contrats d'agence en Europe a été présenté. En effet, le contrat dit « New Retail Model » (NRM) ne débutera en phase de test qu'en juillet 2023 uniquement en Belgique, aux Pays-bas et en Autriche pour les marques premium (Alfa Romeo, DS Automobiles, Jeep). Avec un décalage de six mois sur le calendrier initial, ces marques premium devraient débuter avec ce nouveau contrat d'agence en janvier 2024 seulement.

Contrat d'agence : en 2027 pour les marques généralistes

À l'instar d'autres constructeurs qui ont annoncé un déploiement de leur contrat d'agence en 2026 comme BMW Group, par exemple, Stellantis ne compte démarrer qu'en 2027 pour ses marques généralistes. Pour expliquer cette temporisation du calendrier, on peut imaginer tout d'abord que les tensions entre le constructeur et ses distributeurs sur ce sujet ne facilitent pas une mise en place immédiate. Les difficultés logistiques de Peugeot en cette fin d'année 2022 n'ont certainement pas plaidé en faveur d'un premier lancement en France en juillet 2023 pour les marques premium. Reste à résoudre également la mise en place de l'IT par le constructeur. Il n'est évident que tout soit prêt de ce côté-là.

Calendrier du déploiement de contrat d’agence Stellantis

Date Marques Pays
Juillet 2023 Premium (Lancia, DS, Alfa Romeo) + LCV (light commercial vehicles) Belgique, Pays-Bas, Autriche
Janvier 2024 Premium (Lancia, DS, Alfa Romeo) + LCV (light commercial vehicles) Europe
2027 Toutes les marques Europe

Côté distribution encore, Arnaud Treille, nouveau directeur des opérations chez Stellantis France, a rappelé les raisons des tensions avec le réseau. « Derrière cette stratégie, nous souhaitions nous appuyer sur nos distributeurs les plus performants et concentrer le réseau autour des différentes marques. Nous avons souhaité optimiser les coûts de structure ».

Un nouveau contrat de distribution sélective en attendant 2027

Autre annonce de ce point presse : les réseaux des marques généralistes ayant été résiliés en mai 2021 chez Stellantis devront signer d'ici à juillet 2023 un nouveau contrat de distribution sélective classique dans l'attente du déploiement de leur contrat d'agence prévu en 2027.

L’agent Stellantis ne gère plus le stock et le prix

Avec le NRM (New Retail Model), Stellantis, par la voix d'Arnaud Treille, a rappelé sa décision de déployer un contrat d’agence. L’agent devient commissionnaire dans ce nouveau modèle et conserve le bénéfice de son chiffre d’affaires en facturant encore le client final. Le distributeur ne gère plus le stock ou encore le prix du véhicule.

Bilan 2022 : consolidation des parts de marché en France

Outre les contrats d'agence, Guillaume Couzy, directeur général de Stellantis France, a rappelé le bilan 2022 du constructeur. Stellantis représente 33,1 % de parts de marché. « Ce marché automobile se transforme, a rappelé Guillaume Couzy. Le véhicule électrifié a progressé, nous représentons 29,3 % de ces énergies électriques en France ». Et d’ajouter : « La Peugeot e-208 est le véhicule électrique le plus vendu dans l’Hexagone ». Stellantis représente également 41 % des parts de marché sur le véhicule utilitaire.

Offensive dans l'électrique

Au niveau de l’offre produits, Stellantis poursuit son offensive en 2023 avec une nouvelle batterie et notamment la Jeep Avenger.

« Nos clients sont prêts à basculer vers l’électrique », a rappelé Sandrine Bouvier, directrice e-mobilité de Stellantis France. « Nous allons déployer 1 500 sites et 5 000 chargeurs en Europe du Sud d’ici à 2025 ».

Enfin, au niveau du comportement d’achat, Stellantis France a développé l’abonnement adapté à la téléphonie mobile avec la Fiat 500 dans un premier temps.

Nous vous recommandons

Le fabricant chinois de batteries CATL ouvre sa première usine en Europe

Le fabricant chinois de batteries CATL ouvre sa première usine en Europe

Le groupe CATL vient d’inaugurer sa première usine de cellules de batteries sur le sol européen en Allemagne. Une première ligne d’assemblage a produit ses premiers exemplaires destinés à des clients européens.L’arrivée des...

Le GIMS aura lieu au Qatar du 5 au 14 octobre 2023

Le GIMS aura lieu au Qatar du 5 au 14 octobre 2023

Recharge électrique : Volkswagen Group a déjà contribué à l’installation de 15 000 bornes dans le monde

Recharge électrique : Volkswagen Group a déjà contribué à l’installation de 15 000 bornes dans le monde

Découvrez les voitures les plus vendues dans le monde en 2022

Découvrez les voitures les plus vendues dans le monde en 2022

Plus d'articles