Contrôle technique : le CNPA mettra en place une plate-forme d'information des consommateurs

Saïda DJERRADA
Contrôle technique : le CNPA mettra en place une plate-forme d'information des consommateurs

Contrôle technique : le CNPA mettra en place une plate-forme d'information des consommateurs

Le syndicat est satisfait de ses échanges avec le ministre de la Transition écologique et solidaire. Il entend mieux communiquer pour expliquer le rôle du contrôle technique intégrant les dernières normes anti-pollution tandis que les professionnels s’engagent à modérer son prix lors de son entrée en vigueur.

Le CNPA et François de Rugy, le ministre de la Transition écologique et solidaire, sont parvenus à trouver un terrain d’entente après l’annonce du Premier ministre, le 4 décembre dernier, du report du contrôle technique renforcé. Rappelons que le 1er janvier 2019, le nouveau contrôle technique devait intégrer un renforcement des contrôles des émissions pour les véhicules diesel. Mais, en réponse au mouvement des « gilets jaunes », Édouard Philippe avait pris la décision de reporter de six mois son entrée en vigueur, notamment pour soulager les craintes de baisse de pouvoir d’achat évoquées par les manifestants.

Après ce coup de massue pour la filière, le CNPA, ainsi qu’une délégation composée des réseaux de contrôle technique et de gérants de centres ont été reçus par le Premier ministre en présence des principaux ministères concernés, dont celui de François de Rugy. Ce dernier et l’organisation syndicale ont détaillé la mise en œuvre des mesures annoncées après cette rencontre.

Modération du prix du contrôle technique

Ainsi les enseignes de réseaux de contrôle technique affiliées au syndicat, parmi lesquelles Auto Sécurité, Autosur, Autovision, Sécuritest, Dekra, Norisko et Autocontrol, se sont-elles engagées à appeler leurs centres à modérer les prix des contrôles techniques en 2019.

En outre, le CNPA mettra en place une plate-forme d’information à destination des automobilistes. En lien avec la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), la plate-forme recensera les centres de contrôle technique, les prestations qu’ils proposent ainsi que les tarifs appliqués.

Enfin, le CNPA entend mieux communiquer avec le grand public afin d’expliquer le rôle du contrôle technique, qui consiste à assurer la fiabilité du parc automobile et à en limiter les émissions polluantes.

Nous vous recommandons

Le CTA, un an déjà !

Le CTA, un an déjà !

Plus d’un an après sa création, le Club Technique Auto dresse un bilan de la mission auprès de la profession. Près de 100 professionnels et étudiants en mécanique automobile ont ainsi été formés grâce à l’action combinée de...

27/10/2021 | Après-venteFormation
La Banque des Territoires entre au capital d’idgarages.com

Internet

La Banque des Territoires entre au capital d’idgarages.com

Qui sera le meilleur atelier de France Top Garage ?

Qui sera le meilleur atelier de France Top Garage ?

L’ADPA milite pour un accès équitable à la donnée dans l’après-vente automobile

L’ADPA milite pour un accès équitable à la donnée dans l’après-vente automobile

Plus d'articles