Contrôle technique : toujours autant de disparités dans les prix pratiqués

Jean-Marc Gervasio
Contrôle technique : toujours autant de disparités dans les prix pratiqués

Le contrôle technique coûte un peu plus cher aux automobilistes qui ont un véhicule électrique ou hybride (+ 8 %) du fait d’un nombre de points à contrôler par rapport à un véhicule essence ou diesel.

La plateforme comparative et de réservation du contrôle technique, Simplauto.compublie son baromètre annuel de 2022 des prix de l’examen légal obligatoire en France. Une analyse concrète menée sur plus de 5 600 centres pratiquant cette activité.

Après une flambée des prix du contrôle technique suite à la réforme de mai 2018, le prix moyen du contrôle technique a connu une étonnante stagnation, passant de 77,62 euros en 2019 à 78,52 euros en moyenne cette année. Le contrôle technique a augmenté de seulement 0,90 euro en trois ans : cette stagnation semble trouver son origine dans de la hausse spectaculaire des prix observée en 2019. Les écarts de prix en France restent cependant très importants – de 45 euros pour le moins cher à 120 euros pour le plus cher.

La contre-visite, qui était assez souvent offerte, est désormais systématiquement payante dans 98 % des centres. Elle coûtera 15 euros pour la contre-visite la plus simple (visuelle) à 30 euros pour la contre-visite étendue (nécessitant une ou plusieurs mesures sur machine). Notons que la contre-visite concerne aujourd’hui un véhicule sur cinq.

Le contrôle technique coûte un peu plus cher aux automobilistes qui ont un véhicule électrique ou hybride (+ 8 %) du fait d’un nombre de points à contrôler par rapport à un véhicule essence ou diesel. C’est en Haute-Savoie (99,32 euros en moyenne) que les automobilistes paient leur contrôle technique au prix le plus élevé en France, suivie de la Corse du Sud (92,80 euros) et de Mayotte (90 euros). À l’inverse, ce sont les automobilistes du Loiret qui paieront le moins cher (67,14 euros en moyenne), suivi de la Moselle (68,87 euros) et, enfin, de la Loire (69,39 euros).

Dans un contexte où l’inflation est importante, il serait étonnant de ne pas voir une hausse des tarifs dans les prochains mois. La plateforme Simplauto.com surveillera naturellement ces évolutions pour établir un nouveau baromètre, l’année prochaine.

Rappel de la méthodologie appliquée pour ce baromètre

L’étude a été réalisée grâce à un travail de relevé de tarifs réalisé en juin 2022. Elle porte sur plus de 5 625 centres, soit un échantillon de 86 % des centres recensés en France. Des résultats donc largement représentatifs. L’étude porte sur la visite technique périodique réglementaire dont les prix ne prennent en compte aucune réduction. Enfin, comme toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d’erreur inhérentes aux lois statistiques, ainsi qu’aux marges d’erreur inhérentes aux relevés de prix erronés, aussi marginaux soient-ils.

Nous vous recommandons

Reparcar enrichit son catalogue de pièces reconditionnées

Reparcar enrichit son catalogue de pièces reconditionnées

La marketplace s'associe à Auto Casse Thiébault, déconstructeur originaire de Sens, dans le but de développer le reconditionnement des pièces de réemploi.Avec son centre Auto Pièces Sens, Auto Casse Thiébault (ACT) est l'un des plus...

BorgWarner s'empare de Rhombus Energy Solutions

BorgWarner s'empare de Rhombus Energy Solutions

Schaeffler affiche un chiffre d'affaires en hausse au premier semestre

Schaeffler affiche un chiffre d'affaires en hausse au premier semestre

Le Moove Lab poursuit sa conquête de l'Europe avec EITUM

Le Moove Lab poursuit sa conquête de l'Europe avec EITUM

Plus d'articles