Coyote étoffe son offre Business avec des services « Fleet » et « Secure »

Sujets relatifs :

, ,
Coyote étoffe son offre Business avec des services « Fleet » et « Secure »

Coyote étoffe son offre Business avec des services « Fleet » et « Secure »

L’offre Coyote Business, lancée en 2017, se renouvelle pour intégrer de nouveaux services. Grâce à l’acquisition de Traqueur en début d’année, la société propose désormais aux entreprises une gamme complète : alerting, vol et fleet.

« La force de notre offre Coyote Business réside dans sa complémentarité et sa modularité » annonce Benoît Lambert, DG de la marque. « Les gestionnaires peuvent opter pour un, deux ou trois services avec une installation unique de boîtier dans les véhicules. Cette nouvelle plate-forme associe aide à la conduite en temps réel, récupération des véhicules volés et gestion de flotte automobile », précise-t-il. Disponible depuis septembre, Coyote Business cible en priorité les PME-PMI pour des parcs allant d’un à cent véhicules.

Nouvelle interface pour la gestion de flotte

PNG - 422.3 ko

L’offre de gestion de flotte disposera d’une nouvelle interface à compter de novembre prochain. Elle permettra aux gestionnaires de personnaliser leur tableau de bord. Outre la localisation en temps réel, l’historique des trajets ou la recherche de véhicules à proximité d’un point d’intérêt, des alertes de fonctionnement ou de mouvement enrichissent le service pour une meilleure surveillance de la flotte. Enfin, en respect avec la législation en vigueur, le collaborateur peut choisir de passer d’une utilisation professionnelle de son boîtier à une utilisation privée en appuyant sur un bouton.

60 000 boîtiers installés chaque année

Côté tarif, l’offre se veut « attractive », plafonnant à 24 euros par mois et par véhicule pour les trois services cumulés. Chaque option est disponible indépendamment pour 10 euros par mois environ. La mensualité comprend « le boîtier, l’abonnement et le SAV avec un prix dégressif selon l’importance du parc et la durée d’engagement (24, 36 ou 48 mois) », souligne Coyote.

Avec déjà 350 000 véhicules équipés en vol et 70 000 en fleet, la marque ambitionne d’installer 60 000 nouveaux boîtiers chaque année. Pour vendre cette nouvelle offre, elle mise sur un nouveau canal de distribution : les concessions. « Ce marché, peu abordé jusqu’à présent, est un relais de croissance pour Coyote, commente Benoît Lambert. C’est un moyen supplémentaire pour nous de couvrir la totalité des entreprises en équipant les véhicules avant qu’ils ne soient mis à la route. »

L’entreprise s’appuie sur une grosse présence digitale et sur une force de vente de 45 personnes pour atteindre ses objectifs.

Nous vous recommandons

La Ville de Marseille va diviser par deux sa flotte automobile

La Ville de Marseille va diviser par deux sa flotte automobile

Le maire de la cité phocéenne a décidé de réduire le parc automobile municipal. Une manière de générer d'importantes économies mais aussi de réorganiser un service au sein duquel ont été pointées de nombreuses dérives.Benoît...

23/09/2022 | EconomieGestion de parc
Chargemap Business aide à la supervision du budget « recharge » des entreprises

En bref

Chargemap Business aide à la supervision du budget « recharge » des entreprises

Fatec lance ZFE Fleet Mapper pour simplifier la gestion des véhicules dans les ZFE

Fatec lance ZFE Fleet Mapper pour simplifier la gestion des véhicules dans les ZFE

WeNow va sensibiliser et former à l'éco-conduite près de 30 000 salariés

En bref

WeNow va sensibiliser et former à l'éco-conduite près de 30 000 salariés

Plus d'articles