Coyote lance le mini Coyote

Damien Chalon

Sujets relatifs :

,
Coyote lance le mini Coyote

Coyote lance le mini Coyote

Déjà forte de 15 000 membres, la communauté Coyote devrait probablement s’agrandir avec l’arrivée du dernier-né de la gamme, le mini Coyote. Moins cher, plus petit et surtout doté de performances identiques, cet appareil devrait sauver le permis de nombreux conducteurs. Fonctionnant à l’aide d’une batterie d’une autonomie estimée à 12 heures, le mini Coyote se recharge comme un téléphone portable. Il se présente sous la forme d’un petit boîtier, qui peut se placer très facilement sous le rétroviseur comme un badge de télépéage. Il prévient de la proximité de radars fixes et de radars mobiles déclarés au cours des trois dernières heures, et permet de remonter la position de radars mobiles par simple appui sur les boutons du boîtier. Le mini Coyote indique également la présence probable de radars mobiles observés par les membres de la communauté durant les trois derniers mois, ainsi que la vitesse à ne pas dépasser à l’approche de ces zones. Il prévient enfin le conducteur du nombre de membres de la communauté ayant emprunté le même trajet dans la dernière demi-heure et de la distance qui le sépare de celui juste devant. L’abonnement aux services Coyote est de 12 euros par mois.

Prix public conseillé :

199 euros TTC

Nous vous recommandons

Bons résultats 2021 pour Five Star déjà projeté sur 2022

Bons résultats 2021 pour Five Star déjà projeté sur 2022

Le réseau de carrosserie Five Star a encore étoffé son maillage territorial et compte désormais 540 adhérents, pour un chiffre d’affaires 2021 en progression de 7%. Grâce au déploiement de nouveaux accords, la croissance devrait...

Sharvy vise l’international

Sharvy vise l’international

Fatec Group : une croissance 2021 exceptionnelle et de fortes ambitions pour 2022

Fatec Group : une croissance 2021 exceptionnelle et de fortes ambitions pour 2022

Verdissement des flottes : la start-up Beev lève 1,5 million d'euros

Verdissement des flottes : la start-up Beev lève 1,5 million d'euros

Plus d'articles