Crispation entre Aliapur et les organisations professionnelles

Christophe CARIGNANO

Sujets relatifs :

,
Crispation entre Aliapur et les organisations professionnelles

Crispation entre Aliapur et les organisations professionnelles

La collecte des pneumatiques usagés est un long feuilleton qui dure depuis plusieurs mois. En raison d’un surplus de pneus à collecter créé par l’importation de pneumatiques et le développement de la vente via le Web, l’organisme collecteur Aliapur n’en finit pas de dépasser les volumes de pneumatiques à collecter, qui correspondent en principe exactement aux volumes commercialisés l’année précédente, hors importation. Il y a quelques mois, un accord avait été signé avec le ministère pour traiter un volume supplémentaire de 10 000 tonnes. Or il semble que les professionnels se retrouvent encore avec des volumes de pneus usagés à l’entrée de leur atelier. Depuis quelques jours, le CNPA et la FNAA ont tour à tour dénoncé la situation alarmante, le CNPA déplorant qu’Aliapur fasse une collecte “sélective” au détriment des petits garages.

Dans un communiqué, Aliapur répond que « face à la “ crise de la collecte ” du printemps, Aliapur a accepté de prendre en charge un volume supplémentaire de 10 000 tonnes de pneus de voiture, au titre d’une avance sur la collecte 2011. Ces volumes devaient être traités entre mi-mai et fin août, au-delà de la collecte régulière de l’année en cours. Non seulement cet objectif est pleinement atteint, mais il est aussi dépassé de près de 1 000 tonnes : au 31 août, plus de 19 millions de pneus de voiture avaient été collectés ».

Et d’ajouter : « En parallèle, Aliapur a attentivement écouté les critiques des organisations professionnelles ces derniers mois et regrette que ces organisations se soient soigneusement abstenues, depuis 2005, de réprimander ceux de leurs adhérents dont elles ne pouvaient ignorer les manquements. Aliapur salue en revanche la position du ministère de l’Écologie, qui s’est engagé à mettre en place des solutions, notamment de lourdes sanctions à l’égard des tricheurs. L’article 205 de la loi “ Grenelle 2 ” va d’ailleurs dans ce sens. »

En effet, on estime que plus de 40 000 pneus ont échappé à toute forme de déclaration et l’éco-contribution, qui est de 1,50 euro par pneu.

Nous vous recommandons

Henkel réduit les substances chimiques dangereuses des produits Loctite

Henkel réduit les substances chimiques dangereuses des produits Loctite

Pour se conformer aux évolutions des réglementations mais sans compromis de performance de ses solutions d’assemblage, l’industriel Henkel a remplacé certaines matières premières potentiellement dangereuses dans une sélection de...

17/08/2022 |
Delko s’implante en Vendée

Delko s’implante en Vendée

Parts Holding Europe rejoint officiellement D'Ieteren Group

Parts Holding Europe rejoint officiellement D'Ieteren Group

Maserati lance un nouveau programme de garantie décennale

Maserati lance un nouveau programme de garantie décennale

Plus d'articles